Pourquoi Binance a-t-il retiré sa demande de licence à Abu Dhabi ?

Matthieu Dumas
| 2 min read

Abu-Dhabi

Binance a délibérément choisi d’annuler sa licence à Abu Dhabi, celle-ci aurait autorisé le DeX à gérer un fonds d’investissement collectif dans le pays. À la surprise générale, l’exchange a retiré sa demande auprès de l’autorité de régulation des services financiers d’Abu Dhabi (AGDM) hier.

Une Annulation de Licence Volontaire

L’ADGM est une zone économique spéciale située à Abu Dhabi. Elle a été créée en 2013 avec l’objectif de devenir un centre financier régional et international, offrant un environnement favorable aux affaires, à l’innovation et à la croissance. L’ADGM dispose de son propre cadre juridique, basé sur le droit anglais, et de son propre régulateur qui supervise les activités financières et non financières dans la zone.

Binance avait déposé sa demande de licence auprès de l’ADGM en 2022, dans le cadre de ses efforts pour se conformer aux réglementations locales et internationales. Binance avait également ouvert un bureau à Abu Dhabi en 2019, et avait noué des partenariats avec des acteurs locaux, tels que la bourse ADX et le fournisseur de services de paiement Simplex.

Demande de Binance à Abu Dhabi. Source

Les Motivations de Binance : Une Évaluation Stratégique des Licences

Interviewer par Decrypt, le porte-parole de Binance a déclaré :

« Lors de l’évaluation de nos besoins globaux en matière de licences, nous avons décidé que cette licence particulière, détenue par BV Investment Management Limited pour la gestion d’un fonds d’investissement collectif, n’était pas nécessaire et nous avons donc volontairement demandé à l’annuler. »

Il a ajouté :

« Nous restons déterminés à poursuivre notre travail avec les régulateurs afin de fournir des services et des offres de classe mondiale au Moyen-Orient et au-delà. »

S’adressant à Reuters, un porte-parole de Binance a indiqué que la décision n’était “pas liée” au règlement de 4,3 milliards de dollars conclu avec les autorités de régulation américaines.

Les Mouvements Stratégiques de Binance à l’Échelle Mondiale

Binance a retiré plusieurs demandes de licence à l’échelle mondiale cette année, marquant une série de mouvements stratégiques. En avril, la révocation de sa licence de services financiers en Australie a été un tournant, suivi en juin par l’abandon de sa demande auprès du régulateur allemand BaFin.

La désinscription de Chypre et la sortie des Pays-Bas ont suivi, motivées par l’échec à obtenir une licence VASP dans ce dernier pays. Le régulateur belge a ensuite exigé l’arrêt des services d’échange et de portefeuille de garde en Belgique.

En septembre, Binance a quitté le marché russe, cédant son activité à la nouvelle plateforme crypto CommEX en raison de préoccupations de conformité. Un mois plus tard, l’annonce de l’arrêt de l’inscription de nouveaux utilisateurs au Royaume-Uni a suivi, et en novembre, la SEC des Philippines a pris des mesures en bloquant l’accès à la plateforme.

Ces événements récents soulignent les défis réglementaires auxquels Binance fait face dans diverses juridictions.

Source : AGDM, Decrypt


Sur le même sujet :