09 Mar 2022 · 3 min read

Selon le PDG de Pantera, les sanctions envers la Russie pourraient pousser les pays à adopter des réserves en Bitcoin (BTC)

Les États nations et les particuliers du monde entier sont susceptibles de trouver "très attrayant" de garder le contrôle de leur propre argent à la lumière des sanctions imposées à la Russie, et les gouvernements pourraient commencer à se tourner vers le Bitcoin (BTC) pour leurs réserves étrangères, selon Dan Morehead de Pantera Capital.

Source: Adobe/PixieMe

Morehead, PDG de Pantera Capital, a écrit dans sa dernière lettre d'information que, 

"Les pays pourraient bientôt opter pour une transition vers le Bitcoin pour les réserves étrangères. La possibilité de détenir leurs propres réserves monétaires va devenir très attrayante pour de nombreuses nations et de nombreux citoyens." 

Il a ajouté que le Bitcoin est intéressant pour les citoyens ordinaires car ils veulent "se protéger de l'impact financier des décisions de leurs gouvernements."

Pour les gouvernements, Morehead a déclaré que les récentes sanctions dirigées par l'Occident contre la Russie ont déjà prouvé que les réserves étrangères détenues en monnaies fiduciaires contrôlées par d'autres pays ne sont pas aussi sûres qu'on le pensait.

Cette prise de conscience intervient notamment après que la Banque centrale de Russie a été privée des 630 milliards de dollars de réserves étrangères qu'elle détenait avant la guerre.

Cela a provoqué un effondrement de la valeur du rouble russe, obligeant à son tour la banque centrale à augmenter les taux à 20 %, ce qui, selon M. Morehead, "devrait écraser le marché immobilier."

Par ailleurs, les grandes entreprises russes cotées à l'étranger ont vu le prix de leurs actions s'effondrer totalement, tandis que le marché boursier national russe reste toujours fermé.

"Les citoyens russes au quotidien sont décimés financièrement en raison des décisions de leurs dirigeants", écrit Morehead.

Les commentaires de M. Morehead sont intervenus après que les États-Unis et d'autres pays ont déclaré qu'ils allaient "geler" les actifs détenus par la banque centrale russe dans leur pays afin de couper le financement de la guerre en Ukraine.

Par ailleurs, on a appris mardi qu'un groupe de sénateurs américains allait présenter un projet de loi visant à empêcher la Russie de vendre ne serait-ce que l'or physique qu'elle détient dans le cadre de ses réserves.

Le projet de loi appliquerait des "sanctions secondaires" aux entités américaines qui effectuent des transactions ou transportent de l'or provenant des réserves de la banque centrale russe, ainsi qu'aux entités qui facilitent la vente physique ou électronique d'or en Russie, a indiqué Axios.

L'objectif est d'inclure la législation dans un vaste projet de loi sur les dépenses qui devrait être adopté ce vendredi, ajoute le rapport.

La Russie possède la cinquième plus grande réserve officielle d'or de la banque centrale au monde, derrière les États-Unis, l'Allemagne, l'Italie et la France. Au total, la banque centrale russe détient 2 301 tonnes de métal jaune, selon le World Gold Council.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115