Sam Bankman-Fried plaidera non coupable aux accusations de fraude le 3 janvier

Ruholamin Haqshanas
| 3 min read

Sam Bankman-Fried, le fondateur de l’échange crypto FTX qui s’est effondrée, plaidera non coupable de la fraude et des autres accusations portées contre lui lors de sa future comparution.

Sam Bankman-Fried. Source: capture d’écran, Forbes / YouTube

Selon un article du Wall Street Journal, qui cite une personne proche du dossier, Bankman-Fried devrait plaider non coupable à Manhattan mardi 3 janvier 2022.

Ce plaidoyer de non-culpabilité était largement attendu, car il est assez normal que les accusés plaident non coupable dans un premier temps. Les défendeurs sont libres de changer leur plaidoyer ultérieurement.

Bankman-Fried a été arrêté aux Bahamas plus tôt ce mois-ci après que les procureurs américains ont officiellement déposé des accusations criminelles contre lui. Après une semaine incertaine, il a été extradé vers les États-Unis pour faire face à une plusieurs charges criminelles.

Le district sud de New York, qui enquête sur Bankman-Fried et sur l’effondrement de FTX et de sa société sœur de trading Alameda, a inculpé SBF de huit chefs d’accusation criminels, notamment de fraude électronique et de complot par détournement de fonds de clients. De son côté, la Securities and Exchange Commission a accusé SBF d’avoir “orchestré un plan visant à escroquer les investisseurs en actions FTX”.

Avant son arrestation, SBF a expliqué le trou de près de 10 milliards de dollars dans les fonds de FTX par une mauvaise tenue des comptes et par un problème de compte bancaire qui a permis à Alameda Research de couvrir d’importantes pertes avec l’argent des utilisateurs de FTX.

SBF, qui a invité la BBC dans son manoir aux Bahamas, a déclaré aux médias qu’il n’avait pas commis de fraude. “Je n’ai pas sciemment commis de fraude, je ne pense pas avoir commis de fraude, je ne voulais pas que tout cela arrive. Je n’étais certainement pas aussi compétent que je le pensais”, a-t-il déclaré quelques jours avant d’être arrêté. 

La semaine dernière, l’ancienne directrice générale d’Alameda Research, Caroline Ellison, a accepté de plaider coupable de sept délits, dont des accusations de fraude électronique, de fraude sur titres et de blanchiment d’argent. De même, Gary Wang, l’ancien directeur de la technologie de FTX, a plaidé coupable à des accusations criminelles. Tous deux coopèrent avec les enquêteurs fédéraux.

Pour l’instant, SBF est assigné à résidence dans la maison familiale des Bankman-Fried à Palo Alto. Il a été libéré de prison la semaine dernière après avoir déposé une caution de 250 millions de dollars devant un tribunal de New York.

SBF a également été accusé de conspiration en vue de frauder les États-Unis et de violer les lois sur le financement des campagnes électorales. Les procureurs affirment que SBF a fraudé la Commission électorale fédérale à partir de 2020 en conspirant avec d’autres pour apporter des contributions illégales à des candidats.

L’ancien PDG de FTX a été le deuxième plus grand donateur du parti démocrate, après le milliardaire George Soros, lors du cycle électoral 2021-2022, en donnant 39 884 256 dollars aux démocrates. Elon Musk a laissé entendre qu’il aurait pu donner jusqu’à 1 milliard de dollars aux démocrates.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: