26 Oct 2022 · 3 min read

Selon Bloomberg, les mesures prises par la SEC à l'égard du secteur crypto renforcent l'attrait des investisseurs

La répression de la Securities and Exchange Commission (SEC) sur l'industrie crypto aux États-Unis s’accompagne de répercussions inattendues : plusieurs acteurs du marché affirment en effet vouloir investir dans l'espace, selon une nouvelle enquête.

Source: Unsplash

Plus précisément, 60 % des personnes interrogées dans le cadre d'une enquête ont déclaré qu'elles considéraient la récente répression réglementaire de l'industrie crypto comme un signe positif, certains affirmant que la réglementation apporte la clarté dont les investisseurs traditionnels ont besoin.

Parmi les mesures réglementaires qui ont été prises aux États-Unis au cours des derniers mois, citons une enquête sur le fonds spéculatif crypto Three Arrows Capital, qui a fait faillite, ainsi que sur le prêteur crypto Celsius (CEL), qui est actuellement engagé dans une procédure de restructuration suivant le chapitre 11 du Code des faillites américain.

L'enquête a été menée sur 564 répondants par Bloomberg Markets Live, et les résultats ont été dévoilés par Bloomberg en début de semaine.

L'un des acteurs du secteur qui a déclaré accueillir favorablement les réglementations et le renforcement de leur application est Chris Gaffney, directeur des marchés internationaux de TIAA Bank. Selon lui, un environnement réglementé "ouvre les portes" aux investisseurs professionnels pour entrer dans l'espace crypto.

"Je suis dans le camp du 'oui'. En tant qu'investisseur professionnel, vous avez besoin d'un espace d’investissement réglementé, ce qui facilite l'engagement dans la crypto. Plus tôt la crypto sortira de l'Ouest sauvage et intégrera l'investissement traditionnel, mieux ce sera", a déclaré M. Gaffney dans un commentaire à Bloomberg.

Par ailleurs, les personnes interrogées se sont montrées légèrement plus optimistes sur les perspectives du Bitcoin (BTC) cette fois-ci que lors de la dernière enquête en juillet.

À l'époque, un plus grand nombre de répondants estimaient que le Bitcoin était plus susceptible de tomber à 10 000 dollars que de monter à 30 000 dollars. Aujourd'hui, cependant, près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré qu'elles pensaient que le crypto-actif continuerait à se négocier entre 17 600 et 25 000 dollars jusqu'à la fin de l'année.

En ce qui concerne la corrélation du Bitcoin avec d'autres actifs, et sur sa corrélation récemment élevée avec les valeurs technologiques, 42 % des sondés ont déclaré que la corrélation avec les valeurs technologiques resterait la même au cours des 12 prochains mois. Dans le même temps, près de la moitié des personnes interrogées - soit 43 % - ont déclaré qu'elles prévoyaient d'augmenter leur exposition au Bitcoin au cours de cette période.

Enfin, alors que près de la moitié des personnes interrogées qualifient la crypto de "Ponzi" et l'autre moitié reste convaincu que la crypto est "l'avenir", le moins qu'on puisse dire est que cet espace reste un sujet de discorde.

"C'est presque comme une religion - si vous y croyez, vous y croirez toujours, peu importe le prix ou les vents contraires", a déclaré à Bloomberg Victoria Greene, de G Squared Private Wealth, pour résumer les résultats. 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: