Accueil ActualitésActualités Altcoin

Le lancement du jeton de Telegram (TON) reporté indéfiniment

Par Tim Alper
Le lancement du jeton de Telegram (TON) reporté indéfiniment 101
Source: Adobe/klevo

Telegram semble avoir perdu sa bataille avec les régulateurs américains dans sa lutte pour lancer sa plateforme blockchain Telegram Open Network (TON) et son jeton, le Gram.

Telegram espérait lancer la plateforme TON le 30 avril, mais a dû plutôt "reporter “ indéfiniment” en raison des mesures prises par les tribunaux américains, qui ont interdit en début d'année à la société de transférer des jetons Gram aux investisseurs qui ont participé à une vente privée suite à une intervention de la commission de régulation des marchés financiers (SEC).

Le journal russe Vedomosti a déclaré avoir parlé à "deux sources proches de Telegram" qui, selon lui, ont confirmé la nouvelle.

L'agence de presse affirme avoir vu une lettre envoyée par Telegram aux investisseurs concernant le report de la vente. Un autre média, The Bell, a également déclaré avoir vu une copie de la lettre sur laquelle on peut lire:

"Malheureusement, suite à la récente décision d'un tribunal de district des États-Unis, nous ne pouvons pas vous livrer vos jetons Gram avant le 30 avril, comme promis".

Pavel Durov, le fondateur de Telegram, avait auparavant promis de restituer 72 % des parts des investisseurs de TON si le projet ne respectait pas la date limite du 30 avril.

Lire aussi: Le prix du Bitcoin repasse au-dessus des 8 000$.

Mais certains signes montrent que M. Durov craint les retombées financières de tous les investisseurs de TON qui exigent le retour de leur 1,7 milliard de dollars. Dans la lettre, les médias affirment que Durov remettra aux investisseurs 110 % de leurs parts s'ils sont prêts à attendre jusqu'au 30 avril 2021.

Les auteurs de la lettre ajoutent que Telegram prévoit de rembourser sa dette envers les investisseurs en vendant des actions si elle ne parvient pas à obtenir l'approbation réglementaire du projet avant le 30 avril 2021.

Selon la lettre, Telegram poursuit ses discussions avec les autorités américaines, un signe peut-être que Durov pense que tout n'est pas encore perdu. Affaire à suivre.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

“Unfortunately, in light of the recent decision by a United States District Court, we cannot deliver your Gram tokens by April 30 as previously promised.”
Pavel Durov, Telegram’s founder, had earlier vowed to return 72% of TON investors’ stakes if the project did not meet the April 30 deadline.
But there are signs that Durov fears the financial fallout of all of the TON investors demanding the return of their whopping USD 1.7 billion. In the letter, the media outlets say that Durov will hand investors 110% of their stakes if they are prepared to wait until April 30, 2021.
The letter’s authors add that Telegram plans to pay off its debt to investors by selling off equity should it fail to win regulatory approval for the project before April 30, 2021.
The letter reportedly adds that Telegram is continuing to engage in discussions with American authorities – a sign perhaps that Durov believes all is not yet lost.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles