BTC 0.98%
$64,299.85
ETH 0.48%
$3,502.02
SOL 2.72%
$134.60
PEPE 1.14%
$0.000011
SHIB 3.00%
$0.000018
DOGE 1.95%
$0.12
XRP 0.52%
$0.48

Trump accepte les cryptos et fait des promesses de campagne

Alm Maye
| 2 min de lecture

Trump accepte les cryptos et fait des promessesEn 2019, Donald Trump exprimait une hostilité claire envers les crypto-monnaies, les qualifiant de peu fiables. Au fil des années, la position de l’ancien POTUS (President of the United States) semble avoir évolué avec des actions concrètes et positives envers le secteur. 

La campagne de Trump accepte désormais les dons en cryptos

Le 9 mai dernier, lors d’un dîner de gala, Donald Trump avait promis de franchir un pas décisif vers les technologies modernes. Le candidat républicain envisageait désormais l’acceptation des dons en crypto-monnaies pour sa campagne présidentielle. Cette promesse est désormais une réalité et elle marque un point de différenciation significatif par rapport à son rival, Joe Biden. En effet, Donald Trump a intégré à son système de donation les cryptos suivantes : Bitcoin, Ethereum, Dogecoin, XRP, Shiba Inu et Solana, USDC.

Ce geste s’inscrit dans une démarche plus large de séduction d’un électorat jeune et technophile, déçu par une administration Biden hostile aux crypto-monnaies. Sur le site officiel de sa campagne, les partisans peuvent contribuer via une interface acceptant les paiements par : Coinbase Commerce, avec les options MetaMask et Coinbase Wallet.

Ce développement illustre un engagement envers l’innovation. De plus, cela positionne Donald Trump comme le premier candidat d’un grand parti à embrasser pleinement le potentiel des crypto-monnaies pour mobiliser ses soutiens. 

Conséquemment, cette stratégie pourrait bien jouer un rôle clé dans sa campagne, surtout face à un adversaire qui semble encore tâtonner sur cette question.

Les promesses du candidat républicain envers le secteur

Donald Trump exprime clairement son intention de favoriser l’émergence des crypto-monnaies aux États-Unis. Sa position ferme contre la création d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) reflète sa vision d’une économie moins régulée. S’il est élu, il pourrait même remplacer Gary Gensler, à la tête de la SEC réticent envers les cryptos, afin de stimuler davantage le secteur.

D’ailleurs, le candidat républicain a déclaré lors d’un événement notable que l’industrie crypto resterait aux États-Unis sous sa présidence. De même, en mars dernier, l’ancien président des États-Unis a déclaré qu’il percevait le Bitcoin comme une forme de monnaie supplémentaire

Ainsi, Trump se montre ouvertement favorable aux cryptos. Ses investissements personnels incluent des sommes considérables en bitcoin. Il a d’ailleurs lancé des collections de NFT à son effigie. Ces actions démontrent son engagement envers la technologie blockchain. 

Selon un récent classement des personnalités les plus suivies détenant le plus de cryptos, Donald Trump domine le top avec plus de 6,8 millions de dollars d’avoirs en crypto. Il est suivi de loin par Justin Bieber (450 000 $) et Jimmy Fallon (113 000 $).

Cependant, malgré l’engouement actuel de Trump pour les crypto-monnaies, il faut rester vigilant. Ces déclarations pourraient être des promesses de campagne destinées à attirer les électeurs sans garantie de réformes concrètes positives pour le secteur des cryptos. 

Les politiques peuvent évoluer, et les engagements envers le secteur des cryptos pourraient ne pas se concrétiser pleinement. Toutefois, ce qui est sûr pour l’instant, c’est que comparé à Biden, le candidat républicain a déjà séduit plusieurs crypto-enthousiastes.


Sur le même sujet :