09 févr. 2021 · 3 min read

Uniris: en route vers le MainNet

Révolutionner la façon dont on accèdera à toutes les technologies en protégeant son identité d’un simple effleurement du doigt, voilà la mission que s’est donnée le projet Uniris. Grâce à sa technologie unique, ultra sécurisée et infalsifiable, Uniris est capable de remplacer littéralement n’importe quel mot de passe, clé ou autre support avec le niveau de sécurité d’une puce de carte bancaire.

Pour rester informé sur le projet Uniris, abonnez-vous gratuitement à la newsletter.

Arrivée du MainNet et les algorithmes d’Uniris

Plusieurs algorithmes importants vont être déployés sur le réseau MainNet d’Uniris, voici les principaux:

  • Un des algorithmes majeurs qui sera lancé prochainement est celui qui permettra de déterminer le nombre de mineurs optimal pour le réseau. En effet, il faut savoir que tout réseau blockchain doit assurer un juste équilibre entre le nombre de nœuds, le nombre de transactions traitées et le niveau de sécurité du réseau. Car si cet équilibre n’est pas maintenu, il en résulte que le réseau n’est plus viable. C'est pourquoi l'équipe d’Uniris a développé et mis en place un algorithme qui travaillera de pair avec un autre algorithme, l’algorithme de prédiction.
  • Un autre algorithme essentiel est celui de la gestion des mineurs malveillants. Le réseau d’Uniris a été conçu pour résister à 90% des nœuds malveillants. Il faut cependant éliminer les nœuds malveillants une fois que ceux-ci ont été détectés et ce, pour ne pas ralentir le réseau. C’est le travail de cet algorithme qui va ainsi détecter, vérifier et éliminer les mineurs malveillants, s'il y en a.
  • Un mot sur l’algorithme d’attribution des coordonnées réseau. Cet algorithme est important car il assure la disponibilité et la cohérence des données en prenant en compte la position géographique et le réseau des mineurs. En effet, la connaissance de l'emplacement exact (au sens réseau) d'un nœud est un facteur essentiel, car cela permet d’éviter la perte de données en cas de catastrophe naturelle ou d'attaque géopolitique par exemple. D’autre part, les patchs réseau aident également à choisir le meilleur chemin de réplication.

Vers un module de plateforme de confiance (TPM) 2.0

L’équipe de Recherche et Développement (R&D) d’Uniris a travaillé intensément sur le module de plateforme de confiance (TPM) suite à une session d’expérimentation intensive. Le résultat est la création d’une version 2.0 du TPM, disponible notamment dans les Intel NUC. Cette session d’expérimentation s’est notamment concentrée sur le développement et les tests de performance autour de la cryptographie à courbe elliptique “elliptical curve cryptography” (ECC). On rappellera que les algorithmes ECC sont les algorithmes cryptographiques asymétriques utilisés par l’immense majorité des blockchains actuelles.

Une protection supplémentaire

Les mineurs qui seront bientôt livrés chez vous intègrent le TPM 2.0 qui permettra de rendre votre mineur quasiment inviolable. Par l’intermédiaire du TPM, le réseau sera capable d’identifier de manière unique chaque nœud, facilitant ainsi l’exclusion des mineurs malveillants.

Consultez les nouveautés d’Uniris sur le wiki Github consacré à la recherche et à la mise en œuvre du TPM.

Restez informés sur Uniris en consultant toutes les newsletters précédentes à cette adresse: https://uniris.io/blog et en vous abonnant aux mises à jour hebdomadaires qui vous seront directement envoyées par email.