Voici les 10 directeurs majeurs qui ont quitté Binance en 2023

Siméon Allegaert
| 3 min read

Du haut de sa position de première plateforme de trading crypto à l’échelle globale en termes de volume de transactions, Binance a vu le départ de 10 de ses cadres clés appartenant à différents départements de l’entreprise au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Alors que les départs de cadres d’une entreprise sont la norme en fonction de leurs obligations contractuelles prédéfinies, le nombre de cadres important qui ont pris la décision de quitter Binance dans un contexte de problèmes réglementaires en augmentation a été un sujet de discussion privilégié au sein de la communauté crypto ces dernières semaines.

La dernière à avoir rejoint la liste est Helen Hai, vice-présidente exécutive de Binance, qui a annoncé sa démission à la date du mercredi 6 septembre. Le même jour, Gleb Kostarev, vice-président de Binance pour l’Europe de l’Est, la Turquie, la Communauté des États indépendants (CEI), l’Australie et la Nouvelle-Zélande, a également annoncé sa démission, tout comme Vladimir Smerkis, directeur général pour la Russie et la CEI.

Voici la liste des principaux dirigeants qui ont quitté la plateforme Binance en 2023 jusqu’à maintenant :

  • 6 septembre 2023 : Helen Hai
  • 6 septembre 2023 : Vladimir Smerkis
  • 6 septembre 2023 : Gleb Kostarev
  • 4 septembre 2023 : Mayur Kamat, product lead chez Binance
  • 31 août 2023 : Leon Foong, responsable de l’Asie-Pacifique chez Binance
  • 7 juillet 2023 : Steven Christie, vice-président senior pour la conformité chez Binance
  • 6 juillet 2023 : Patrick Hillmann, directeur de la stratégie de Binance
  • 6 juillet 2023 : Han Ng, avocat général de Binance
  • 6 juillet 2023 : Steve Milton, vice-président mondial du marketing et de la communication chez Binance
  • 6 juillet 2023 : Matthew Price, directeur principal des enquêtes et du renseignement au niveau mondial chez Binance

Il apparait comme crucial de souligner que quatre dirigeants majeurs de Binance auraient quitté l’entreprise le même jour à la suite de la réponse de la plateforme et de son directeur général, Changpeng “CZ” Zhao, face à l’enquête du ministère de la justice des États-Unis. Selon un rapport du média Fortune, ces cadres supérieurs n’étaient pas satisfaits de la réponse de la plateforme. Cependant, CZ a rejeté toutes ces informations, les qualifiant de peur, d’incertitude et de doute, ou FUD.

De plus, CZ s’est rendu sur X (anciennement Twitter) pour répondre aux rumeurs de plus en plus nombreuses concernant le départ de cadres clés le 6 septembre. Tout en reprenant un rapport de Cointelegraph sur le départ de Kostarev, le directeur général a déclaré que de nombreux membres de Binance occupaient des fonctions plus importantes, certains en dehors de la plateforme.

La plupart des cadres quittant l’exchange ont déclaré que leur départ était routinier et qu’ils entretenaient de bonnes relations avec la plateforme de trading la plus importante de l’écosystème, ainsi qu’avec son directeur Changpeng Zhao. Toutefois, la communauté crypto est devenue de plus en plus sceptique à l’égard des plateformes à la suite de l’effondrement de FTX et de la chute de son fondateur Sam Bankman-Fried.

Au fil des ans, Binance a été confrontée à des problèmes de réglementation dans plus d’une douzaine de pays. La plateforme a recruté de nombreux anciens fonctionnaires et responsables de la conformité pour l’aider à atténuer les complexités réglementaires, en particulier aux États-Unis face aux attaques répétées de la Securities and Exchange Commission (SEC). Toutefois, un grand nombre de ces cadres ont aujourd’hui quitté la direction de la plateforme.

Source : Cointelegraph