Exclusif : Web3Auth lance une extension sur Google Cloud pour créer des wallets cryptos en un clic

web3auth-google-cloud-crypto-wallet

La startup singapourienne Web3Auth annonce à Cryptonews France le lancement d’une extension web en partenariat avec Google Cloud, qui permet aux entreprises de générer des wallets cryptos décentralisés pour leurs clients en un clic.

Sur Internet pour créer un compte sur un site web, plusieurs méthodes s’offrent à l’utilisateur. Il peut soit entrer une adresse email, son numéro de téléphone, ou s’identifier avec ses réseaux sociaux (Facebook, Gmail, Linkedin…). Mais jusqu’à présent, il ne pouvait pas le faire de manière simple, rapide et surtout décentralisée.

C’est ce problème que la startup Web3Auth, basée à Singapour, a décidé de résoudre en créant une extension web qui permet désormais à des millions d’entreprises et d’applications présentes sur le Firebase Hub, la plateforme de création pour développeurs de Google Cloud, d’ouvrir à leurs clients finaux la possibilité de générer un wallet non-custodial en un seul clic.

Web3Auth est un fournisseur de wallet-as-a-service (WaaS) qui exploite des outils de Multi-Party Computation (MPC) et d’abstraction de compte, ainsi que des connexions sociales et biométriques, pour simplifier le parcours de l’utilisateur.

Plus besoin de conserver de phrase secrète


Cette extension est active depuis ce lundi 2 octobre 2023 sur Firebase. Pour se connecter aux applications présentes sur la plateforme, il sera toujours possible d’utiliser un email, un SMS ou l’identification biométrique (comme FaceID) pour se logger. Concrètement, lorsqu’un utilisateur se connecte à son compte sur Chess.com, par exemple, Web3Auth lui génère une paire de clés privée et publique, grâce à la technologie MPC.

“Les gens perdent leur seedphrases tout le temps. Notre but est de les remplacer pour réduire ces risques”, affirme Zhen Yu Yong, le CEO de Web3Auth.

La technologie MPC de Web3Auth utilise des techniques de partage de secret cryptographique pour diviser la clé privée de l’utilisateur et la sauvegarder à trois endroits différents : sur l’appareil de l’utilisateur, chez un fournisseur de connexion sociale, et via une méthode de récupération. Si l’utilisateur change d’appareil, il lui suffit de confirmer son identité via une option de récupération avec un e-mail ou une autre méthode.

Des clients comme Trust Wallet ou Universal Studios


La création du wallet se fait en moins de 1,5 secondes, conformément au temps de latence propres aux entreprises, toujours selon Web3Auth. Une performance rendue possible grâce à l’infrastructure cloud de Google, “ce qui nous donne encore plus de puissance pour pouvoir l’exécuter le plus facilement possible”.

“Peu importe où vous vous trouvez dans le monde, toute application Web2-centric ou dApp Web3-native peut maintenant permettre à ses utilisateurs d’utiliser leurs connexions sociales avec des temps de connexion uniformes.”

En quelques années, Web3Auth s’est spécialisée dans la fourniture d’infrastructures de gestion de clés privées et publiques pour des wallets renommés comme Trust Wallet, MetaMask, Keplr, Safe ou Skyweaver, et pour des grands comptes du Web2 comme Universal Studios, Fox.com ou McDonald’s. La startup crée il y a seulement quatre ans travaille aujourd’hui avec des marques représentant 15 millions d’utilisateurs mensuels. Elle compte des investisseurs prestigieux parmi lesquels Sequoia Capital, Union Square Ventures, ou encore Binance.

Une intégration qui “booste” le taux de conversion


“Pourquoi obliger les gens à créer un nouveau compte pour utiliser un wallet quand ils en ont déjà un ? La réflexion de départ était aussi simple que cela”, poursuit le CEO de Web3Auth, un ancien de la finance devenu “business kid”.

Au-delà de l’aspect pratique et de l’expérience utilisateur, l’un des enjeux pour les marques est également commercial, avec comme objectif de réaliser plus de ventes et fidéliser leur clientèle.

Dans le web2, tout est une histoire de conversion, confirme Zhen Yu Yong. Si vous utilisez des seedphrases sur votre site web2, et que vous demandez à vos clients de télécharger un wallet web3 externe, votre taux de conversion sera probablement autour de 20 à 25% de clients qui iront jusqu’au bout du processus. Avec cette extension Web3Auth, nous espérons booster le taux de conversion par 2 voire 2,5, et arriver à 50-60%.

Google Cloud veut le meilleur du Web2 et du Web3


Cette nouvelle collaboration avec une entreprise Web3-native est un signal d’ouverture supplémentaire de la firme de Mountain View pour les sujets blockchain et cryptos.

Mitesh Agarwal, manager général de la division Solutions and Technology, pour la région Asie Pacifique, chez Google Cloud, commente :

“Chez Google Cloud, nous croyons que Web2 et Web3 ne sont pas mutuellement exclusifs et que la prochaine génération d’applications Internet exploitera le meilleur des deux mondes : la coordination décentralisée, les incitations économiques et les droits de propriété intellectuelle de Web3, ainsi que l’architecture évolutive de Web2 pour le stockage, le calcul et les charges de travail de haut niveau.”

Le géant américain, qui salue cet “exemple concret” se dit déjà prêt à soutenir d’autres entreprises comme Web3Auth qui ont des racines dans la région Asie-Pacifique.