Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Rencontre avec Doc, le passionné crypto

Rencontre avec Doc, le passionné crypto 0001

Photo: Doc, collection personnelle

Bonjour Doc, comment êtes-vous rentré dans le monde des cryptos, et qu’est-ce qui vous a attiré dans cet univers?
Dans mon cas, c’est un week-end avec un ami qui a tout déclenché. C’est plutôt récent, durant l’été 2017. Quand je m’intéresse à un sujet, j’y vais avec passion. J’ai de la chance car ma conjointe Lily s’intéresse à l’informatique. Elle est aussi active dans le domaine des blockchains et des cryptos. Après avoir découvert ce monde avec cet ami, j’ai fait beaucoup de recherche (des heures de lecture tous les jours depuis). Avec ma conjointe, on s’est rapidement intéressés à SmartCash et les choses ont évolué rapidement.

Rencontre avec Doc, le passionné crypto 101
Doc & Lily, Photo: Cryptonews / David Nathan

Qu'est-ce qui vous a amené à devenir ambassadeur SmartCash?
En fait, j’étais très impliqué sur les forums de SmartCash (Slack, Discord, etc.), en aidant une multitude de personnes à mieux comprendre le projet, à configurer leurs installations de minage et leurs Smartnodes (masternodes). J’étais ambassadeur avant de le devenir officiellement. C’est comme ça que ça fonctionne dans SmartCash; tu te rends utile, la communauté le reconnaît et il devient possible de s’impliquer encore plus. Je vois mon rôle comme une belle occasion dans la vie, à plusieurs niveaux.

Comment se passe concrètement votre rôle d'ambassadeur SmartCash?
J’aime bien répondre aux questions des gens sur le projet. Dernièrement, j’ai participé à certains forums sur internet où il m’est possible de répondre aux gens (surtout en français). J’aime aussi encourager les autres personnes de la communauté à réaliser des projets et à s’impliquer.

Cette année, j’ai aussi représenté SmartCash dans plusieurs événements. J’y rencontre des gens du public, des gens des médias et aussi des gens du domaine. Nous avons même été en Europe cet été pour participer à des événements sur Paris et Munich. Nous avons aussi été aux États-Unis. Surtout, nous sommes actifs au Québec et, lorsque l’horaire le permet, ma conjointe et moi-même visitons des évènements/meetups locaux au sujet de la blockchain et des cryptomonnaies. C’est un intérêt personnel, qui profite en même temps à SmartCash. J’aime apprendre au sujet des autres projets et rencontrer des gens qui se passionnent aussi sur ce sujet. Ça nous fait de belles conversations, de beaux moments en couple et, bien entendu, ça contribue au développement de SmartCash.

Rencontre avec Doc, le passionné crypto 102
Doc en conférence à Montréal, Photo: Cryptonews / David Nathan

Il faut dire que j’ai mon entreprise dans un autre domaine et que ma conjointe a aussi un emploi. Nous n’avons malheureusement pas encore fait fortune avec les cryptos (rires)! En espérant que ça arrivera un jour, car nos horaires sont bien chargés. Si les journées pouvaient avoir 36 heures ça deviendrait plus simple!

Qu'est-ce que ça va prendre pour que SmartCash se démocratise et passe d'un projet à une réalité tangible pour Monsieur et Madame Tout le Monde?
Je crois que ça pourrait être l’inverse de la question. À mon avis, plus les gens auront des cryptomonnaies et en feront un usage réel dans leur vie, plus ça se démocratisera. Si les gens qui ont des SmartCash ou des Bitcoins demandent si c’est possible de payer en cryptomonnaies et font leur possible pour en faire usage, d’autres auront été payés en cryptos et voudront aussi en faire usage. Si chacun les garde comme un investissement, ça aide peu l’usage au quotidien et l’adoption comme un mode de paiement.

Lorsque j’ai la chance, j’essaie de faire certains achats avec des cryptos. On peut déjà acheter bien des choses avec ça. Les gens sont intéressés. On ne perd rien à demander. Si les gens de la crypto se gardaient un petit montant dans leur wallet pour des dépenses au quotidien et s’amusaient à essayer de payer en cryptomonnaies, ce serait nettement bénéfique pour l’adoption de la crypto en général. Si les gens agissent ainsi, je crois que nous pourrions être surpris de voir à quelle vitesse les choses se développeraient.

Rencontre avec Doc, le passionné crypto 103
Photo: Doc, collection personnelle

Est-ce que le Québec est un endroit favorable au développement de SmartCash et pourquoi?
J’aime faire connaître SmartCash dans la francophonie et au Canada en général. Au Québec, on a vu plusieurs guichets bancaires qui ont fermé dernièrement. Je crois que les gens pourraient aimer une autre option à part leur carte bancaire. Avec des services qui se réduisent et des frais qui augmentent, qui ne voudrait pas d’une meilleure option? De plus, les commerçants pourraient vouloir avoir un outil différent pour accepter les paiements, avec peu de frais. Pour l’instant, il y a des éléments à développer avant d’aspirer à une adoption plus large sur un plan local, mais SmartCash est un projet international. Les développements dans le monde sont immenses. La priorité est surtout en Amérique du Sud dernièrement.

SmartCash est un outil que les gens peuvent déjà utiliser pour faire parvenir des fonds à leur famille à l’étranger ou pour faire des achats dans le monde. Est-ce que je crois que SmartCash et les cryptomonnaies seront encore plus utilisées au Québec dans le futur? Oui! À moins d’une surprise, je crois que ça se développera largement dans les années qui viennent. J’avoue que je rêve de voir au Québec un accès aussi simple qu’au Brésil, où il est déjà possible d’utiliser SmartCash pour acheter des produits dans 2,5 millions de commerces.

Le Québec et le Canada en général sont peuplés de nombreuses personnes avec un esprit d’aventure et d’innovation. Nous avons rencontré bien des gens intéressés à la blockchain, souvent des gens brillants et largement créatifs. Je suis bien curieux de voir ce que les prochaines années nous réserve et j’ai bien l’intention de continuer à être au cœur de l’action.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles