Accueil ExclusifArticles

Pourquoi les contrats à terme Bitcoin physiquement livrés de Bakkt sont une avancée majeure

Par Alex Lielacher
Pourquoi les contrats à terme Bitcoin physiquement livrés de Bakkt sont une avancée... 101
Kelly Loeffler, PDG de Bakkt. Source: une capture d'écran, Youtube, Bill Rich

Bakkt, une société soutenue par Intercontinental Exchange, a annoncé le lancement de son service de négociation et de conservation des contrats à terme bitcoin dans les prochaines semaines.

Les contrats à terme s’appuyant sur des bitcoins physiques de Bakkt sont considérés comme un changeur de jeu pour bitcoin car, contrairement aux contrats à terme bitcoin réglés en espèces (qui se négocient déjà sur CME), les investisseurs institutionnels finiraient par conserver des bitcoins physiques dans leurs portefeuilles, ce qui signifierait une adoption de «vrais» bitcoins par Wall Street.

Le 16 août dernier, Bakkt a annoncé son intention de mettre en service des contrats à terme sur bitcoin et un service de garde de cryptos, appelé Bakkt Warehouse, le 23 septembre, afin de permettre aux investisseurs de négocier et de stocker du bitcoin conformément aux réglementations.

L’annonce a provoqué une hausse du prix du bitcoin (BTC), ce qui n’a rien d’étonnant, compte-tenu de l’impact potentiel que ces contrats à terme pourraient avoir sur le bitcoin dans l’avenir.

Contrairement aux autres contrats à terme bitcoin, les contrats à terme s’appuyant sur des bitcoins physiques livreront en effet les bitcoins à l'échéance du contrat. En conséquence, les investisseurs institutionnels qui misent sur l'évolution du prix du bitcoin finiront par détenir le bitcoin réel et pas seulement la différence entre leur prix d'achat et de vente en espèces (comme c'est le cas avec les contrats à terme bitcoin de CME).

Alors que de nombreux investisseurs clôtureront probablement leurs positions avant l'échéance pour éviter une livraison physique, certains investisseurs institutionnels auront également le courage de détenir les pièces.

En conséquence, nous pourrions assister à un taux plus élevé d'adoption de bitcoins par les investisseurs institutionnels, ce qui pourrait éventuellement conduire à une nouvelle hausse du prix du bitcoin.

Bakkt Warehouse, le service de dépositaire qualifié offert par l'entreprise financée par ICE, jouera un rôle clé à cet égard, car il permettra aux investisseurs de stocker leurs actifs numériques avec un service tiers réglementé. On peut donc réduire les préoccupations concernant les risques opérationnels.

En outre, Bakkt contribuera à combler le fossé entre les anciens et les nouveaux marchés financiers en proposant une offre de négociation de bitcoins entièrement réglementée.

La conformité réglementaire permet aux «anciens» fonds de se sentir plus à l'aise dans cette nouvelle classe d'actifs numériques et ouvre la voie aux gestionnaires de fonds qui ne sont autorisés à investir que dans des produits financiers réglementés (ce qui est le cas pour la majorité d’entre eux à Wall Street).

Enfin, Bakkt est soutenu par Intercontinental Exchange, la société mère du New York Stock Exchange, et ses contrats à terme seront négociés et compensés sur des plateformes réglementées gérées par le géant de Wall Street. Cela ajoute une couche de confiance au nouvel écosystème de trading de bitcoins pour les investisseurs professionnels et institutionnels.

Malgré la réputation de Wall Street, la confiance continue de jouer un rôle majeur dans les «vieux marchés», et Bakkt devrait être en mesure de la fournir pour inciter les nouveaux investisseurs à sauter dans le train des bitcoins.

Lire aussi: Un autre signe que les investisseurs institutionnels se préparent pour les cryptos

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles