75 % de chances d’approbation d’un ETF ETH, le prix de l’Ether explose

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

Le prix de l’Ether (ETH) a bondi de plus de 15 % en un jour, atteignant plus de 3 600 $, après que deux analystes bien connus de Bloomberg ont déclaré « très probable » l’approbation d’un ETF Ether au comptant par la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis.

Pourquoi cette flambée ?


La hausse spectaculaire du prix de l’ETH s’explique tout simplement par l’optimisme croissant qui règne concernant l’approbation des ETF Ether au comptant.

Initialement, tout le monde (dont les prix) avait largement anticipé un rejet de ces ETFs par la SEC. En effet, il y a quelques semaines, des rumeurs circulaient selon lesquelles la SEC allait rejeter les demandes d’ETF ETH.

Mais le vent a tourné quand les analystes Eric Balchunas et James Seyffart de Bloomberg ont déclaré être désormais bien plus confiants concernant l’approbation, citant des rumeurs selon lesquelles la SEC pourrait changer de cap sur cette question de plus en plus politisée.

Balchunas a tweeté :

Cette annonce a non seulement propulsé le prix de l’Ether, mais elle a également stimulé le Bitcoin (BTC), qui a augmenté de plus de 5 %, dépassant le seuil historique des 70 000 $.

Les échéances cruciales


Cette semaine, la SEC doit prendre des décisions sur plusieurs ETF ETH au comptant, après avoir reporté ces décisions à plusieurs reprises.

Le 23 mai est une date clé, car la SEC devra rendre son verdict concernant l’ETF proposé par VanEck, le premier de la liste. Ce verdict déterminera si les autres seront acceptés ou non.

Autre signe très positif : d’après une source proche de Coindesk, les bourses qui souhaitent lister et négocier des actions des ETF Ether au comptant auraient été sommées par la SEC de mettre à jour leurs dossiers 19b-4 de manière accélérée, ce qui pourrait indiquer une volonté d’approuver ces demandes avant la date limite cruciale de jeudi.

Le dossier 19b-4 est un document que les bourses doivent soumettre à la SEC lorsqu’elles veulent modifier leurs règles ou introduire de nouveaux produits financiers, comme des ETF.

Cependant, cela ne garantit pas l’autorisation des ETF. Les émetteurs potentiels doivent également obtenir le feu vert pour lancer leur nouveau produit en bourse via le S-1, un autre formulaire.

À noter qu’un responsable de la SEC a indiqué que la commission pourrait prendre un temps indéfini pour approuver ces applications S-1, car elles n’ont pas d’échéance spécifique.

Le futur dans les mains de Gary Gensler


La SEC mène actuellement une enquête pour déterminer si l’Ether est une valeur mobilière, surtout depuis que le réseau est passé d’un mécanisme de consensus proof-of-work à proof-of-stake.

Si l’Ether est jugé comme une valeur mobilière, cela pourrait être un motif de rejet des applications d’ETF au comptant.

L’avenir des ETF Ether au comptant reste incertain, mais l’optimisme est palpable.

En attendant, les investisseurs restent sur le qui-vive, guettant chaque nouvelle annonce de la SEC.


Source : James Seyffart (X), Coindesk


Sur le même sujet :