Accueil Actualités

ABN AMRO s'intéresse aux portefeuilles cryptos, JP Morgan reste sceptique

Par Sead Fadilpašić
ABN AMRO s'intéresse aux portefeuilles cryptos, JP Morgan reste sceptique 101
ABN Amro logo. Source: ABN Amro

L’opinion sur les cryptomonnaies au sein d’institutions financières plus traditionnelles reste toujours aussi divisée. Alors que le géant des finances, JP Morgan, considère la valeur de la cryptomonnaie comme "non prouvée" et estime que la blockchain ne fera "aucune différence réelle pour les banques avant au moins trois à cinq ans", la banque néerlandaise ABN AMRO évalue l’intérêt des clients pour les portefeuilles de cryptomonnaies.

Dans un rapport sur la crypto et la blockchain, JP Morgan a déclaré que "même dans des scénarios extrêmes tels qu'une récession ou des crises financières, il existe des instruments plus liquides et moins complexes pour les transactions, les investissements et la couverture", a rapporté Reuters. L’utilisation de la cryptomonnaie pour les paiements restera "contestée", ont-ils déclaré, ajoutant qu’ils n’avaient trouvé aucun grand détaillant ayant accepté les cryptos au cours de la dernière année.

La banque basée à New York considère les marchés où les petites entreprises et les particuliers contrôlent les méthodes de paiement comme le terrain le plus fertile pour la propagation des cryptomonnaies. En outre, selon la banque, Bitcoin, qui se situe autour de 3 546 USD (environ 10 h 37 UTC), pourrait passer à environ 2 400 USD et pourrait même tomber en dessous de 1 260 USD si ce marché baissier persiste.

Cependant, cela est complètement différent de ce que la banque avait à dire à propos de la crypto il y a seulement un an. En février 2018, un rapport divulgué indiquait que «les cryptomonnaies sont le visage de la blockchain», ainsi que «les cryptomonnaies sont là pour rester».

Pendant ce temps, le sentiment est différent chez ABN AMRO. La banque néerlandaise avait apparemment confirmé sur Twitter qu'elle lancerait un nouveau portefeuille de cryptomonnaies pour 500 clients sélectionnés. Selon des images partagées sur Twitter, l'essai offrirait aux clients la possibilité de tester le portefeuille, ce qui promet un moyen simple et familier de gérer les bitcoins. Cependant, ces images n'étaient que des maquettes et le courrier électronique envoyé aux utilisateurs était censé leur demander quel était leur intérêt pour une telle fonctionnalité.

S'adressant au média The Next Web, un porte-parole d'ABN AMRO a déclaré: «Plus tôt ce mois-ci, ABN AMRO a demandé à 500 clients par courrier électronique s'ils seraient intéressés par un portefeuille [Bitcoin]. Si tel est le cas, ils pouvaient suivre un lien figurant dans l'e-mail vers un modèle de maquette et répondre aux questions sur les fonctionnalités que devrait posséder un tel portefeuille, si nous décidions effectivement d'en concevoir un. C'est donc l'une de nos façons de dialoguer avec les clients et de déterminer le type de services qu'ils souhaitent». À l'heure actuelle, cependant, aucun portefeuille n’est offert par la banque, pas même dans une phase de test.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles