. 3 min read

Coinbase voit le bout du tunnel après la première victoire de Ripple contre la SEC

Après 3 ans de bataille juridique avec la SEC, la société Ripple s’est vu exonérée le 13 juillet de la plupart des charges qui pesaient contre elle. Contrairement aux accusations de la Security and Exchange Commission, la justice a estimé que les ventes programmatiques de Ripple et d’autres distributions du token XRP ne doivent pas considérées comme des contrats d’investissement. Une décision qui a ravi Chris Larsen et Brad Garlinghouse, les dirigeants de Ripple, mais également tout le monde de la crypto. La preuve, Paul Grewal, le directeur juridique de Coinbase, n’a pas tardé a exprimé son soulagement. Pour lui, l’industrie de la crypto est prête à mettre les problèmes juridiques derrière elle et à se concentrer sur l’innovation. Il déclare que même que “l’hiver que vit la crypto est prêt à fondre”. Explications. 

Retourner à l’innovation, l’ADN des cryptos 

C’est lors d’une interview donnée à la chaîne américaine CNBC que le directeur juridique de Coinbase a pu livrer sa vision du futur des cryptos après la victoire de Ripple contre la SEC. “Nous voyons des pousses vertes… les gens sont impatients de se concentrer à nouveau sur l’innovation et les nouvelles idées, les nouvelles technologies plutôt que d’entendre des avocats et des juges dans des affaires judiciaires” a déclaré Paul Grewal. 

Peu de temps après la décision de jeudi, Coinbase, ainsi que Crypto.com et Kraken Pro, ont rouvert les échanges des XRP (la crypto opérée par Ripple). Et la valeur de cette derniere a littéralement bondi dans la journée, atteignant des hausses de plus de 80 % au milieu d’un volume d’échanges massif.

La société Coinbase a complété ce cri de joie en tweetant vendredi “la décision d’hier sur le XRP est une grande victoire pour l’industrie de la cryptographie”. Si on peut comprendre la satisfaction du géant des cryptos, lui aussi empêtré dans un conflit juridique avec la SEC, on peut s’interroger sur toutes ces annonces. De nouveaux horizons ou une tentative de prophétie auto-réalisatrice? Car les démêlés de Ripple avec la SEC ne sont pas tout à fait clos. 

Une histoire pas tout à fait finie… 

Il convient en effet de souligner que cette victoire ne résout que partiellement les problèmes juridiques de Ripple avec la Security and Exchange Commission. En effet, bien que le tribunal ait rejeté l’idée que les ventes programmatiques étaient des contrats d’investissement, il a conclu que la vente de 728,9 millions de XRP par Ripple à des institutions constituait une offre et une vente non enregistrée de contrats d’investissement. Par conséquent, cela contrevient à la Section 5 de la Loi sur les titres financiers.

Cependant, Ripple campe fermement sur sa position et se concentre sur les aspects positifs de ce procès. À cet égard, Brad Garlinghouse a déclaré : “en 2020, nous avons affirmé être du bon côté de la loi, et nous serons du bon côté de l’histoire. Nous sommes reconnaissants envers tous ceux qui ont contribué à la décision d’aujourd’hui. Cette décision est en faveur de l’innovation crypto aux États-Unis”.

L’hiver des cryptos ne semble pas tout à fait terminé…

Sources: Theblock, Blockchair, CNBC