Interview de Gracy Chen, directrice générale de Bitget, qui revendique 20 millions d’utilisateurs

Yann-Olivier Bricombert
| 9 min de lecture

interview-ceo-bitget

Fondée en 2018, Bitget revendique 20 millions d’utilisateurs dans le monde. Elle a intégré le top 10 des plateformes centralisées d’échange de cryptos, selon CoinMarketCap. Sa directrice générale, Gracy Chen, fait le point sur la situation sur le marché après la faillite de FTX, l’ETF spot Bitcoin et les perspectives pour 2024.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? Quel est votre parcours et votre histoire avec la crypto?

Bonjour, je suis Gracy Chen, directrice générale de Bitget. Auparavant, j’étais présentatrice et productrice sur la chaîne technologique et financière de Phoenix TV, l’un des plus grands conglomérats médiatiques asiatiques. C’est également à cette époque que certains de mes amis (qui sont des entrepreneurs et des investisseurs célèbres dans le domaine des cryptomonnaies) m’ont fait découvrir l’industrie des crypto-monnaies.

En 2014, j’ai commencé à investir dans les crypto-monnaies, notamment BTC, ETH et XRP, mais pas en grandes quantités. Je pense que les gens devraient construire des portefeuilles avec un petit pourcentage d’investissement dans la crypto selon leur propre expérience et leur niveau de tolérance au risque.

Et ce n’est que depuis 2017, que j’ai commencé à investir davantage sur le marché primaire et secondaire de la crypto. Par exemple, j’ai été un des premiers investisseurs de Bitget Wallet (précédemment BitKeep), le premier portefeuille décentralisé d’Asie.

Qui sont les fondateurs de Bitget et comment la plateforme a-t-elle été créée?

Avec une formation en finance traditionnelle, l’équipe fondatrice de Bitget a découvert la technologie blockchain en 2015. En 2018, ils ont été intrigués par les crypto-monnaies après avoir étudié le whitepaper du Bitcoin ainsi que l’écosystème Ethereum. Ils pensaient que les crypto-monnaies joueraient un rôle important à l’avenir et bénéficieraient même aux groupes non bancarisés. Cependant, le krach boursier a chassé la plupart des spéculateurs, et moins de 10 % des personnes ont choisi de rester fidèles à leurs convictions et de reconstruire. Les fondateurs de Bitget font bien partie de ces 10%, et c’est ainsi que Bitget a été officiellement fondé la même année (2018).

L’industrie crypto est souvent corrélée aux décisions monétaires de la Réserve fédérale américaine (Fed) concernant les taux d’intérêt. Comment percevez-vous les conditions actuelles?

Un environnement de taux d’intérêt élevés est susceptible de rendre les opportunités d’investissement conservatrices dans la finance traditionnelle, telles que les obligations et autres actifs à revenu fixe, plus attrayantes pour les investisseurs à la recherche de rendements stables. Cela pourrait entraîner une sortie de capitaux des actifs risqués comme les cryptomonnaies, provoquant des baisses de prix et un marché baissier prolongé.

Depuis 2021, la Réserve fédérale a relevé les taux d’intérêt à 11 reprises. Depuis 2022, le marché des crypto-monnaies connaît une forte baisse. On s’attend à ce qu’il y ait encore une hausse des taux d’intérêt cette année. Ainsi, une réduction des taux pourrait ne pas se produire rapidement, ce qui implique que le marché baissier pourrait persister pendant encore un certain temps.

Même en cas de baisse de 100 points de base l’année prochaine, les taux d’intérêt resteront plus élevés qu’au cours des vingt ou trente dernières années, et la réduction du bilan se poursuivra. Le pump du bitcoin à 60 000 dollars a été atteint dans un contexte de taux d’intérêt proches de zéro, d’impression monétaire historique, d’incertitude réglementaire et d’effet de levier institutionnel. Pour atteindre de nouveaux sommets, il faudrait des percées significatives dans les fondamentaux. Et des événements importants comme le BTC Spot ETF pourraient servir de moteurs ou de stimulants pour le marché haussier.

La prochaine réunion de la Fed du 1er novembre peut-elle avoir un impact sur le marché des cryptos?

La Réserve fédérale a maintenu les taux d’intérêt entre 5,25 % et 5,5 % lors de sa réunion de septembre, mais la possibilité d’une nouvelle hausse de 25 points de base lors des réunions de novembre ou de décembre existe toujours. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a augmenté d’environ 90 points de base depuis juillet, approchant les 5 %, le niveau le plus élevé depuis 16 ans. Cette augmentation des rendements indique que les investisseurs obligataires commencent à douter de la capacité de la Réserve fédérale à lutter contre l’inflation.

En raison des données récentes qui ont ajouté de l’incertitude quant à l’évolution de la croissance économique, du marché du travail et de l’inflation, la Réserve fédérale pourrait adopter une approche attentiste en novembre. La Fed devrait prendre une décision en décembre sur l’opportunité d’une hausse des taux de 25 points de base et sur la durée du maintien des taux d’intérêt à des niveaux élevés.

Par conséquent, la réunion du FOMC de novembre pourrait avoir un impact relativement faible sur le marché, car la Fed continue d’évaluer les données avant de prendre d’autres décisions.

Comment jugez-vous la corrélation entre le dollar américain et le cours du Bitcoin? BTC joue-t-il son rôle de réserve de valeur?

Le bitcoin n’a pas de mécanisme de tarification propre et son prix est fixé en fonction du dollar américain. Les principaux producteurs (c’est-à-dire les mineurs) et les plus grands canaux de dépôt et de retrait sont étroitement liés au dollar américain. La plus grande opération de minage de bitcoins, Foundry USA, se trouve aux États-Unis, et les stablecoins émis par Tether et Circle sont tous rattachés au dollar américain. Il existe sans aucun doute une forte corrélation entre le dollar américain et le bitcoin.

En soi, le bitcoin est un actif, et les trois principales fonctions de la monnaie qui sont une unité de compte, un moyen d’échange et une réserve de valeur, dépendent d’une valeur relativement stable. Les monnaies fiduciaires établissent une unité de compte, puis contrôlent la masse monétaire pour maintenir la stabilité de leur valeur, mesurer les prix et assurer les fonctions de moyen d’échange et de réserve de valeur. Cependant, à mesure que la monnaie fiduciaire subit l’inflation, elle perd progressivement sa fonction de réserve de valeur.

Là-dessus, le bitcoin est différent car son offre totale est fixe. Et bien qu’il puisse présenter des fluctuations significatives lorsque son prix est fixé en dollars américains, il reflète essentiellement la dynamique de l’offre et de la demande. La volatilité du prix représente sa prime ou sa décote par rapport à sa valeur intrinsèque. Comme l’a déclaré Larry Fink, PDG de BlackRock, “le bitcoin n’est basé sur aucune monnaie, il peut donc servir d’actif alternatif. Il numérise l’or à bien des égards. Au lieu d’investir dans l’or pour contrer les problèmes d’un pays donné ou la dépréciation de sa monnaie, le bitcoin est un actif international.

Le sujet brûlant du moment c’est celle des ETF spot Bitcoin. En quoi cette décision peut-elle être bénéfique pour tous les acteurs de la crypto?

L’approbation du Bitcoin spot ETF profitera à l’ensemble des utilisateurs de crypto-monnaies pour les raisons suivantes : Les fonds circuleront des marchés financiers traditionnels vers le marché des crypto-monnaies de manière conforme par l’intermédiaire du BTC spot ETF.

Par rapport aux ETF sur l’or, en juillet 2023, les actifs sous gestion des ETF sur l’or ont déjà atteint 215 milliards de dollars, dont la moitié en Amérique du Nord. Actuellement, la volatilité du bitcoin est environ 3,6 fois supérieure à celle de l’or. Si le BTC spot ETF est approuvé, en supposant que ces géants financiers souhaitent investir avec la même exposition au risque que l’or, ils devraient investir environ 300 à 400 milliards de dollars en fonds.

Croyez-vous à un bullrun d’ici fin 2023 ?

La probabilité qu’un marché haussier émerge d’ici fin 2023 est assez faible, mais il pourrait y avoir quelques opportunités structurelles.

En ce qui concerne la politique monétaire, en raison d’une demande faible pour les obligations américaines à 10 ans et à 30 ans et du fait que des indicateurs clés tels que l’inflation et l’indice PCE (indice des dépenses de consommation personnelle) n’ont pas encore répondu aux attentes pour 2023, il n’est pas exclu que la Réserve fédérale continue d’augmenter les taux d’intérêt.

En ce qui concerne la confiance des investisseurs, la situation du financement sur le marché des crypto-monnaies au troisième trimestre 2023 a poursuivi la tendance à la baisse observée au cours des trimestres précédents. Le montant global du financement et le volume des transactions ont atteint de nouveaux planchers jamais vus depuis le quatrième trimestre 2020, ce qui indique que les investisseurs manquent toujours de confiance dans le marché.

Les récentes réactions du marché autour des spéculations sur l’ETF BTC suggèrent que les fonds de marché et de nombreuses équipes de projet attendent une opportunité d’amélioration du marché et sont impatients d’agir. Avec cette récente montée en puissance, de nombreuses équipes de projet saisiront cette opportunité.

En résumé, il devrait y avoir quelques opportunités structurelles au cours des deux derniers mois de 2023 mais la probabilité d’un marché haussier est faible. Il serait peut-être plus réaliste d’envisager 2024.

Que vous inspire la hausse du Bitcoin des derniers jours ?

Cette hausse soudaine du marché est due à la nouvelle selon laquelle BlackRock pourrait commencer à préparer le financement initial de l’ETF spot Bitcoin ce mois-ci. En effet, l’ETF spot Bitcoin de BlackRock a déjà été inscrit à la Depository Trust & Clearing Corporation (DTCC), ce qui marque une étape cruciale pour les ETFs spot Bitcoin.

Les ETFs spot Bitcoin sont très importants car ils réduisent les coûts d’investissement, augmentent la liquidité, améliorent l’efficacité du suivi des prix et répondent à des exigences réglementaires plus strictes. Ils rendent le Bitcoin plus accessible, en particulier pour les investisseurs particuliers et institutionnels, en offrant un canal d’investissement plus pratique et plus direct.

L’afflux de nouveaux capitaux sur le marché des crypto-monnaies devrait stimuler la capitalisation boursière totale du secteur des crypto-monnaies. Dans ce contexte, les investisseurs institutionnels et particuliers ont acquis une confiance considérable.

En ce qui concerne l’avenir, il reste moins de six mois avant le bitcoin halving (environ 170 jours). La politique monétaire américaine pourrait s’assouplir progressivement l’année prochaine et, à l’heure actuelle, la hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale pourrait culminer à court terme. La probabilité d’approbation de l’ETF spot Bitcoin a considérablement augmenté. Sous l’effet de ces trois événements attendus, il y a de nombreuses raisons d’être optimiste pour le marché crypto en 2024.

Le procès FTX a démarré depuis 3 semaines aux Etats-Unis, quelles leçons en avez-vous tiré chez Bitget à propos des fonds des utilisateurs?

La protection et la transparence jouent un rôle important pour retrouver la confiance des utilisateurs. Chez Bitget, nous donnons toujours la priorité à nos utilisateurs et nous avons lancé diverses initiatives visant à améliorer la transparence et la protection de leurs actifs. La première réponse que nous avons apportée à l’effondrement de FTX a été de lancer un fonds de construction de 5 millions de dollars pour aider les partenaires touchés, et d’augmenter notre fonds de protection Bitget à 300 millions de dollars avec des adresses de portefeuilles transparentes et la garantie de ne pas effectuer de retrait pendant 3 ans. Le Fonds de protection reflète notre engagement pour protéger les actifs de nos utilisateurs.

Le ratio de réserve de Bitget est supérieur à 200 %, soit deux fois plus que la norme du secteur, ce qui montre que les actifs des utilisateurs sont suffisamment couverts par notre fonds. L’élément suivant sur lequel nous avons travaillé est notre preuve de réserves. Nous avons développé un outil de vérification “Merklevalidator” en interne et avec un accès libre aux codes open-source sur GitHub. En plus de montrer l’état des réserves dans l’ensemble de l’entreprise, les utilisateurs peuvent également vérifier la preuve des réserves de leur propre compte avec cet outil.


Sur le même sujet :