La Corée du Nord finance ses programmes d’armement grâce à des cryptomonnaies volées

Tim Alper
| 4 min read

Les enquêteurs internationaux affirment que la Corée du Nord a volé des “centaines de millions de dollars de crypto-actifs” pour financer ses programmes d’armement nucléaire” – alors qu’une dispute a éclaté dans les milieux politiques sud-coréens au sujet des liens présumés de certains politiciens avec le développeur Virgil Griffith.

Source: Creativa Images/Adobe

Ce développement intervient alors que Pyongyang a affirmé que les récents tirs de missiles étaient une “simulation” d’attaques nucléaires contre la Corée du Sud. Selon des rapports des services de renseignement sud-coréens et américains, la Corée du Nord devrait procéder dans les prochains jours à son premier essai d’arme nucléaire depuis cinq ans. Séoul et Washington estiment que ces opérations sont financées, du moins en grande partie, par des cryptomonnaies volées.

Selon Yonhap, le Comité des sanctions contre la Corée du Nord du Conseil de sécurité des Nations unies a accusé des groupes de pirates nord-coréens tels que Lazarus d’être responsables des hacks de Ronin Bridge et Harmony. Le comité a affirmé que les piratages avaient été directement autorisés par le General Bureau of Reconnaissance de Pyongyang.

La commission a ajouté que les pirates nord-coréens, y compris les membres de Lazarus, avaient “utilisé des méthodes de piratage d’ingénierie sociale” pour infiltrer les systèmes et s’étaient attaqués à des individus dans le but de forcer une entrée derrière les défenses des ponts.

Selon la commission, le groupe de pirates BlueNoroff – rendu responsable par les puissances occidentales de l’attaque de 2016 contre la banque centrale du Bangladesh – avait été réorienté par le General Bureau of Reconnaissance pour se concentrer uniquement sur le vol de cryptomonnaies.

Et la commission a affirmé que si elle ne pouvait pas être certaine que BlueNoroff avait, comme Lazarus, “réussi à générer des revenus illégaux pour la Corée du Nord”, il était probable que “ces types d’opérations” soient “susceptibles de se poursuivre” à l’avenir.

Des révélations qui suscitent la discorde politique

Selon Digital Today, la question des opérations présumées liées aux cryptomonnaies de la Corée du Nord risque de créer une querelle politique entre le Parti démocrate – le plus grand parti de l’Assemblée nationale – et le Parti du pouvoir populaire, qui contrôle l’exécutif.

Un député démocrate a affirmé que le ministre de la justice, Han Dong-hoon, s’est rendu au bureau du procureur du district sud de New York en juillet de cette année pour enquêter sur d’éventuels liens entre les démocrates et le développeur d’Ethereum Virgil Griffith. Ce développeur a écopé d’une peine d’emprisonnement de cinq ans pour avoir tenté d’aider Pyongyang à échapper aux sanctions en utilisant des cryptomonnaies.

Certains démocrates affirment que des responsables du Parti du pouvoir populaire tentent d’établir un lien entre Lee Jae-myung, président du Parti démocrate, et Griffith. Selon des documents judiciaires, Griffith semble avoir eu un contact en Corée du Sud qui pourrait être lié d’une manière ou d’une autre à Lee et à Park Won-soon – un membre éminent du Parti démocrate et ancien maire de Séoul. Park s’est suicidé le 9 juin 2020.

Selon les allégations, des documents indiquent que Lee et Park étaient tous deux “très intéressés par la création d’un centre de recherche sur les serveurs Ethereum en Corée du Nord.”

Han n’a pas abordé directement cette accusation lorsqu’il a été interrogé, déclarant qu’il était “approprié de coopérer avec les États-Unis” sur les questions liées aux cryptomonnaies, mais a affirmé qu’il ne disposait pas des autorisations nécessaires pour “révéler des détails spécifiques” sur la nature de sa visite aux États-Unis.

Suivez nos liens d’affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: