Le prêteur crypto NEXO face à une ordonnance de cessation et d'absention en Californie

La plateforme crypto tout-en-un Nexo a reçu une ordonnance de cessation et d'abstention dans l'État américain de Californie. L'ordonnance, qui a été déposée par le Département de la protection et de l'innovation financières (Department of Financial Protection and Innovation, DFPI) de Californie, allègue que Nexo a offert et vendu des "titres non qualifiés" par le biais de ce programme.

Source: AdobeStock / AndriiKoval

Dans le document, le DFPI estime qu'en juillet 2022, plus de 18 000 résidents de Californie disposaient de comptes au sein du programme et détenaient des investissements d'au moins 174,8 millions de dollars. Cependant, Nexo ne s'est pas enregistré auprès du régulateur de l'État pour offrir ces services d'investissement aux Californiens. 

"Le commissaire n'a délivré aucun permis ou autre forme d’autorisation permettant à Nexo, Nexo Inc. ou Nexo Capital Inc. d’offrir ou de vendre des titres, y compris des comptes Earn Interest Product, en Californie. Les offres et les ventes de ces titres ne font pas non plus l'objet d'une exception, d'une exemption ou d'une autre forme de qualification", indique le document. 

Les organismes de réglementation des valeurs mobilières de sept autres États, dont New York, le Kentucky, le Maryland, l'Oklahoma, la Caroline du Sud, Washington et le Vermont, ont tous entamé simultanément leurs propres actions administratives contre Nexo. 

Dans une déclaration, la procureure générale de New York, Letitia James, a déclaré que son bureau poursuivait le prêteur pour avoir omis de s'enregistrer en tant que courtier en valeurs mobilières et en marchandises malgré les avertissements, et aussi pour s'être présenté de manière inexacte aux investisseurs comme une plateforme autorisée et enregistrée. Mme James a l'intention d'obliger Nexo à renoncer à tous les revenus qu'il a tirés de ses activités dans l'État.

"Au lieu de duper les New-Yorkais sur sa conformité avec la loi, les plateformes cryptos doivent s'enregistrer pour opérer comme les autres plateformes d'investissement", a-t-elle ajouté dans un tweet.

Nexo affirme avoir toujours essayé de se conformer aux réglementations

Selon un article de CNBC, Nexo a déclaré en réponse aux allégations qu'il collaborait avec les régulateurs fédéraux et étatiques américains et comprenait leur préoccupation, en particulier face à de multiples faillites sur le marché crypto.

Cependant, Nexo a tenté de rassurer le public en affirmant qu'il n'a aucun point commun avec les fournisseurs de produits d'intérêts opérant sur le marché, comme l’attestent ses performances au cours des derniers mois. 

"Nexo est un fournisseur de produits à intérêt variable très différent, comme le montre le fait qu'il ne s'est pas engagé dans des prêts non garantis, qu'il n'était pas exposé à LUNA/UST, qu'il n'a pas eu à être renfloué ou qu'il n'a pas eu besoin de recourir à des restrictions de retrait", peut-on lire dans le communiqué.

En février dernier, Nexo a interdit à ses nouveaux clients américains de souscrire à ses produits porteurs d'intérêts. Entre-temps, dans le cadre d'actions réglementaires similaires, la plateforme de prêts cryptos BlockFi a été condamnée à payer un règlement de 100 millions de dollars à la SEC et à 32 régulateurs d'État.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: