. 3 min read

Les développeurs de Terra propose un programme de financement de 250 millions de dollars

Source : Terra 


Les développeurs à la tête de ce qu’il reste du projet Terra (LUNA) ont dévoilé un programme de financement à hauteur de 95 millions de LUNA soit l’équivalent de 248 millions de dollars pour leur écosystème. Le but affiché est d’encourager les développeurs, les mineurs ainsi que les utilisateurs à construire et utiliser le réseau. Ainsi, les développeurs déclarent par l’intermédiaire de ce message explicatif publié sur le site Terra Agora :

« Ce programme sera financé avec 9,5 % de l’approvisionnement total de LUNA qui a été réservé lors du lancement de la nouvelle version de la blockchain Terra. Ce programme incitatif durera 4 ans et sera géré par une commission élue par la communauté qui sera évaluée tous les 12 mois. »

Ce programme de financement sera divisé en quatre initiatives distinctes : un prêt à hauteur de 20 millions de LUNA pour le développement du projet, un autre prêt de 20 millions pour le minage, un prêt de stimulation de la liquidité d’une valeur de 50 millions, et pour finir un programme d’incitation des utilisateurs de 5 millions de LUNA.

« Le Terra Expedition est une version révisée du Developer Mining Program et du Developer Alignment Program initialement établis lors du lancement de la blockchain Terra. La proposition originale suggérait que 9,5 % de l’offre totale de LUNA soit distribuée sur la base de TVL, mais étant donné l’état actuel de l’écosystème Terra, une allocation basée sur TVL profiterait principalement à quelques protocoles et n’aurait pas l’effet escompté pour donner l’électrochoc dont a besoin l’écosystème Terra. »

« Cette proposition réactualisée vise à faire évoluer les dispositifs d’incitation de l’écosystème afin de se concentrer sur l’attraction des développeurs, le regroupement des utilisateurs et la promotion de la liquidité. »

Par ailleurs, certains utilisateurs ont réagi à l’annonce de cette proposition sur les réseaux sociaux, et quelques-uns parmi eux ont exprimé leur désapprobation en déclarant qu’avant de planifier sur les années à venir, les dirigeants de Terra devrait concentrer leurs efforts sur comment générer suffisamment d’intérêt à l’horizon des prochains mois pour que l’écosystème survive.

C’est par exemple le cas de l’utilisateur @sevejoseba qui a dit via un message publié sur Twitter qu’avant de viser les 4 prochaines années, il faudrait impérativement des propositions dans les prochains mois car les investisseurs risque de se lasser de la situation rapidement.

Terra Luna Classic s’est imposé comme un crypto actif avec un fort volume de trading au cours des dernières semaines, ce dernier affichant un score allant jusqu’à 400 millions. Les plateformes d’échange principales comme Binance ont joué un rôle important dans cette augmentation de volume, notamment après que le directeur et fondateur Changpeng Zhao, plus connu sous le nom de CZ, a annoncé le 26 septembre dernier que le jeton Terra Luna Classic allait profiter d’un burn sur les frais de transaction.

Ce burn, programmé pour se produire de manière systématique chaque mardi, a déjà supprimé près de 5,5 milliards de jetons LUNC dans la semaine du 3 octobre. Un peu plus de 2,9 milliards de LUNC ont par la suite été burn dans la semaine du 10 octobre.