. 2 min read

Les Stablecoins doivent être réglementés, déclare Michael Barr de la Réserve fédérale

Avec la guerre lancée cette année par les régulateurs contre les grands opérateurs de cryptos aux Etats-Unis, chaque parole des autorités financières du pays de de l’oncle Sam est scrutée avec attention. Celle-ci ne devrait pas faire exception. Vendredi 27 octobre, lors de la conférence Economics of Payments XII qui s’est tenue à Washington, Michael Barr, haut responsable de la Réserve fédérale, a détaillé la nécessité selon lui de réglementer le secteur des stablecoins.

Réglementer les stablecoins pour qu’ils ne menacent pas la stabilité financière


Pour Michael Barr, lorsqu’un actif, peu importe sa forme, est rattaché à une monnaie émise par le gouvernement et également utilisé comme moyen de paiement et réserve de valeur (soit la définition du stablecoin), il “emprunte la confiance de la banque centrale“. “La Réserve fédérale a donc tout intérêt à garantir que toute offre de stablecoin fonctionne dans un cadre de surveillance prudentielle fédérale approprié, afin qu’elle ne menace pas la stabilité financière ou l’intégrité du système de paiement”, a déclaré Barr. En gros, les stablecoins, indexés sur les monnaies émises par les Banques Centrales, doivent être réglementées de la même manière.

La banque centrale a accru la surveillance des stablecoins et a annoncé en août de nouvelles garde-fous pour renforcer sa surveillance des banques qui y sont exposées. Lors d’une autre prise de parole le mois dernier Barr a déclaré qu’il était “profondément préoccupé ” par l’émission de stablecoins sans une forte surveillance fédérale.

Les CBDC, une question toujours pas tranchée


Pendant ce temps, au Congrès, les législateurs sont toujours en discussion pour créer un cadre fédéral pour légiférer le secteur des stablecoins. Maxine Waters, la représentante démocrate de Californie a déclaré cette semaine qu’elle s’attend à ce que les discussions sur ce projet de loi reprennent d’ici peu.

Michael Barr a également évoqué le sujet des CBDC. Il a expliqué que si la banque centrale continue à travailler sur le sujet, la Réserve fédérale ne bougera qu’avec “un soutien clair du pouvoir exécutif et une législation autorisant le Congrès”. Barr a donc expliqué sans surprise que la banque centrale américaine n’avait pour l’instant pris aucune décision quant à l’émission ou non d’une CBDC.

“La recherche se concentre actuellement sur l’architecture intégrale du système, comme la manière dont les registres qui enregistrent la propriété et les transactions sur les actifs numériques sont tenus, sécurisés et vérifiés, ainsi que les modèles de tokenisation et de conservation”, a déclaré Barr. Pour rappel, la banque centrale a publié l’année dernière un rapport pour examiner les avantages et les inconvénients d’une potentielle CBDC.

Il est à noter que Michael Barr n’a accompagné ses déclarations d’aucun plan de route ou de calendrier. Avec les discussions législatives qui traînent en longueur, on peut en conclure qu’aux USA, concernant les cryptos, on en est toujours à des déclarations et des procès.


Sources : Theblock, Watcher.guru, Federalreserve


Sur le même sujet :