. 2 min read

L’exchange Bittrex condamné par le département américain du Trésor

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département américain du Trésor a imposé une amende d’environ 24 millions de dollars à l’exchange crypto Bittrex, qui a également dû signer un accord de 29 millions de dollars avec le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN). Les amendes sont liées aux violations de la part de Bittrex de la réglementation anti-blanchiment et des sanctions concernant les résidents de certains pays et territoires.

Source: département américain du Trésor 

“En raison de déficiences liées aux procédures de conformité aux sanctions de Bittrex, Bittrex n’a pas réussi à empêcher les personnes apparemment situées dans la région de Crimée en Ukraine, à Cuba, en Iran, au Soudan et en Syrie d’utiliser sa plateforme pour effectuer des transactions liées aux monnaies virtuelles d’une valeur approximative de 263 451 600,13 dollars entre mars 2014 et décembre 2017”, a déclaré le ministère dans un communiqué.

Les programmes de sanctions applicables interdisent aux personnes américaines de participer à des transactions avec ces juridictions, selon le communiqué.

Les programmes de sanctions applicables interdisent aux personnes américaines de participer à des transactions avec ces juridictions.

Le ministère a déclaré que, sur la base des adresses IP recueillies auprès de ses clients, Bittrex, qui est basé au Liechtenstein et aux Bermudes, avait des raisons de supposer que ces utilisateurs étaient situés dans des juridictions soumises à des sanctions.

“Au moment des transactions, Bittrex ne passait pas au crible ces informations clients pour des termes associés à des juridictions sanctionnées. Ces informations n’ont pas été divulguées volontairement”, selon la déclaration officielle.

“Pendant des années, le programme de lutte contre le blanchiment d’argent et les défaillances de Bittrex en matière de déclaration de soupçons ont inutilement exposé le système financier américain à des acteurs menaçants”, a commenté Himamauli Das, directeur par intérim du FinCEN. “Les défaillances de Bittrex ont créé une exposition à des entités extérieures dangereuses comme les juridictions sanctionnées, les marchés du darknet et les pirates utilisant des ransomwares.”

“Depuis sa création, Bittrex s’est efforcé de se conformer à toutes les exigences gouvernementales avec diligence et de bonne foi”, a déclaré l’exchange dans une déclaration obtenue par le New York Times. 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: