La part de marché du géant Binance est au plus bas depuis le début de l’année

| 3 min read

La situation juridique incertaine du premier exchange du marché, Binance, continue de peser sur ses performances. Les dernières données publiées par les sociétés d’analyse blockchain confirment la baisse continue de la part de marché de Binance depuis juin.

Une position toujours difficile pour Binance et Binance.US

Selon les données de TheBlock, la part de marché de Binance au niveau mondial a baissé régulièrement depuis le début de l’année. La firme a vu sa part de marché chuter de 72% au mois de janvier à un peu moins de 58% actuellement. Ces données font écho à celle de la société de recherche Kaiko : cette dernière affirme que la part de marché globale de Binance est maintenant à 52%, contre 60% au début de l’année.

TheBlock attribue cette diminution à de nouvelles révélations sur la situation interne de l’exchange. En effet, de nombreux cadres de Binance auraient choisi de quitter l’exchange en raison de leur désaccord avec la gestion du PDG, Changpeng « CZ » Zhao, concernant les enquêtes règlementaires en cours. Binance a cependant affirmé que ces départs pouvaient être considérés comme faisant partie du cycle de rotation normal du personnel.

Peu après l’annonce des poursuites engagées par la Securities and Exchange Commission (SEC) contre Binance.US, la part de marché de la filiale américaine de l’exchange avait déjà enregistré une forte baisse. Celle-ci était tombée à moins de 2,7 % au cours du mois de juin. De nouvelles données publiées par Kaiko confirment cette tendance : 

Selon Kaiko, le volume de transactions de Binance.US sur le marché au comptant représente désormais moins de 1% de l’ensemble du marché.

Une situation différente pour Coinbase

De son côté, il semble que Coinbase, un autre exchange basé aux Etats-Unis, ait été épargné par le sort de Binance. En effet, contrairement à son rival, Coinbase a enregistré une augmentation de sa part de marché : celle-ci est passée d’environ 48% à 55% au mois de juin. Cela peut sembler surprenant étant donné que Coinbase fait également face à des procédures judiciaires similaires à Binance.US. 

Cependant, il semble que Coinbase continue de bénéficier de la confiance des acteurs du secteur financier traditionnel. En effet, l’exchange a été désigné comme « partenaire » (surveillance sharing partner) dans plusieurs applications demandées pour l’émission d’ETF Bitcoin, notamment par BlackRock.

Coinbase pourrait pourtant se retrouver dans une situation plus difficile compte tenu des dernières déclarations de la SEC. En effet, le régulateur a affirmé que l’exchange savait qu’il enfreignait la loi américaine sur les valeurs mobilières. Il a ajouté qu’en offrant ses services, l’exchange avait « pris la décision calculée de prendre ce risque ».

Sources : Kaiko, The Block, Reuters