Puffer Finance dépasse les 850 millions $ de TVL et devient le deuxième plus gros protocole de restaking

Charles Ledoux
| 2 min read

Puffer Finance devient le deuxième plus gros protocole de restaking en termes de TVL avec plus de 850 millions de dollars stockés.

Puffer Finance devient le deuxième protocole de restaking

Lancé le 1er février, le protocole de restaking Puffer Finance a pulvérisé les compteurs. En effet, en atteignant les 850 millions de dollars de TVL ce 10 février, il est désormais le deuxième plus gros protocole de restaking du marché sur le réseau Ethereum.

D’après DeFiLlama, le protocole a enregistré une progression de + 102% sur la dernière semaine. De plus, 146 millions de dollars ont été ajoutés à la TVL de Puffer Finance dès son premier jour de lancement. Par la suite, il a donc dépassé Kelp et se retrouve juste derrière Ether.fi qui a plus d’un milliard de TVL.

Pourquoi le protocole explose ?

De toute évidence, cette forte croissance est dû au lancement de leur programme de récompense nommé “Crunchy Carrot” et leur AirDrop.

“Pour soutenir nos premiers croyants et récompenser leur confiance, nous avons déposé stETH dans EigenLayer, leur permettant de gagner EigenPoints en attendant le lancement de notre reconversion native… La campagne Crunchy Carrot est plus que de simples points. C’est un pas vers la réduction de la domination de stETH et de s’assurer que l’écosystème d’Ethereum reste décentralisé et sécurisé. ” écrivent-ils sur l’annonce de la campagne et sur X.

C’est dans ce contexte que Puffer Finance a également profité de la récente explosion du projet EigenLayer. En effet, EigenLayer, qui est le pionnier du restaking dans l’industrie, a connu un pump de 74% de sa TVL il y a quelques jours pour atteindre les plus de 3,7 milliards de dollars.

L’anti-slashing


Pour finir, Puffer Finance se démarque aussi grâce à leur outil d’anti-slashing et de signature à distance nommé “Secure-Signer”.

“Secure-Signer est mis en œuvre en plus d’Intel SGX pour donner au validateur des garanties de sécurité de clé plus fortes et de protection de slashing. À un certain niveau, équiper votre validateur de la configuration Secure-Signer, c’est comme passer à un portefeuille matériel et cela réduira considérablement le risque opérationnel de votre validateur.” écrivent-ils.

En somme, cela permet d’éviter deux erreurs majeures : l’erreur d’utilisateur et les bugs de clients.

D’après Charles Booth, responsable de la croissance chez Parsec Finance, cette explosion serait notamment due à un intérêt grandissant pour le restaking dans l’industrie. Outre ce Secure-Signer, Puffer Finance profite donc d’une vague qui envahit le marché DeFi.


Il est également bon de rappeler que Binance Labs a décidé d’investir dans le protocole. Ce qui pourrait pareillement contribuer à l’explosion du projet de restaking.

​​« Chez Binance Labs, nous cherchons toujours à soutenir des projets DeFi innovants au début de leur développement, et nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec les fondateurs de la DeFi pour leur croissance à long terme. »déclare Binance.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :