Accueil ActualitésActualités Altcoin

Ces deux exchanges pourraient être les premiers à lister le Gram de Telegram

Par Tim Alper
Ces deux exchanges pourraient être les premiers à lister le Gram de Telegram 101
Source: iStockPhoto/alexsl

Telegram a annoncé le lancement officiel de son réseau blockchain TON d'ici la fin du mois d'octobre et a expliqué aux investisseurs comment récupérer leurs jetons Gram. Les médias spéculent que Blackmoon et DSX pourraient être les premières bourses où les investisseurs pourront échanger les nouveaux jetons.

Selon une publication officielle, la société a déclaré que les investisseurs devront générer une clé publique à l'aide d'un générateur de clés TON, et fournir une clé publique à l'émetteur du jeton avant le 16 octobre pour obtenir leur grams. La société n'a fait aucune mention de ce qui se passerait si les investisseurs ne respectaient pas ce délai. Le conseil de TON a également publié le code source TON sur une page GitHub.

Telegram a également envoyé une lettre plus détaillée sur le lancement aux investisseurs. Le médias russe The Bell affirme qu'il a vu le texte de cette lettre et a discuté du lancement de TON en détail avec deux investisseurs.

Les médias ont déclaré que l'un des investisseurs estimait que ceux qui ne respecteraient pas la date limite du 16 octobre ne recevraient probablement pas leurs jetons grams aussi rapidement que les autres. Cependant, l'investisseur a suggéré que tout investisseur qui omettrait de fournir la clé à l'équipe TON dans les deux ans suivant le lancement verrait ses jetons brûlés.

La lettre confirme également que ni Telegram ni la Fondation TON n'achèteront de Gram auprès d'investisseurs. Dans le même temps, le post public déclare: “Ni Telegram, ni la Fondation TON ne serviront de validateurs après le lancement".

Toutefois, la lettre indique qu'il sera “possible d'acheter et de vendre le Gram sur des échanges cryptographiques indépendants”. La journal The Bell croit que deux plateformes sont susceptibles d'inscrire le jeton: Blackmoon, une bourse dont le siège est aux îles Caïmans et en copropriété du vice-président du développement des affaires de Telegram et la bourse britannique DSX. Les articles précédents avaient affirmé que le Gram ferait ses débuts sur les échanges japonais. Le média estime que Telegram est toujours en pourparlers avec de “multiples” échanges concernant les options de référencement.

Ni la lettre, ni l'annonce du conseil d'administration de TON ne font mention de prix potentiel du Gram. Le journal The Bell indique que les "experts" pensent que le jeton fera ses débuts à la barre des 2,5 USD - 3 USD, bien qu'un autre groupe d'analystes ait affirmé plus tôt cette année que, selon Forbes, le Gram pourrait faire son entrée à un prix aussi élevé que 8 USD par jeton - passant à 15 USD - 30 USD d’ici 2028.

Telegram a levé un total de 1,7 milliard USD en deux tours d’investissements. Les investisseurs du premier tour ont payé 0,37 USD par jeton et les investisseurs du second tour, 1,3 USD.

Selon les termes de l'investissement, Telegram est contractuellement obligé de fournir des jetons à ses investisseurs avant la fin du mois ou de faire face à la possibilité de restituer la totalité des 1,7 milliard USD à la centaine d’investisseurs.

Tel que rapporté par Cryptonews.com, TON pourrait ouvrir une nouvelle ère de blockchains capables de prendre en charge des milliers de dApps (applications décentralisées) sur une véritable technologie backend, selon Binance Research. Les chercheurs ont également souligné que si la vision de Facebook de la Libra était de réinventer la façon dont l'argent circulait dans le monde, TON tentait d'améliorer radicalement la blockchain. Cependant, le projet TON reste confronté à "beaucoup de questions sans réponse", liées à la mise à l'échelle, à la centralisation et à la capacité d'attirer les développeurs, ont-ils ajouté.

Lire aussi : Personnalité crypto: Pavel Dourov et C'est quoi un Bitcoin?

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles