Accueil Actualités

Le PDG de Visa prêt à aller vers les cryptos s’il le faut

Par Fredrik Vold
Le PDG de Visa prêt à aller vers les cryptos s’il le faut 101
Al Kelly. Source: a video screenshot.

Al Kelly, le PDG de la société de cartes de crédit Visa a déclaré qu’il ne considérait “certainement” pas les cryptomonnaies comme une menace pour son entreprise puis a ajouté: “Si nous devons aller sur ce terrain, nous irons”. S'adressant à CNBC, Kelly a décrit l'état actuel des cryptos comme étant davantage une commodité qu'un "instrument de paiement".

“Il faut qu’il y ait un marché… qu’il s’apparente d’une façon ou d’une autre à celui de la monnaie fiduciaire pour que nous soyons à l'aise. Si cela va dans cette direction, nous irons dans cette direction”. Kelly n'a pas donné plus de précisions sur ces propos.

Vers la fin de l'entretien, cependant, Kelly a admis que Visa, en tant que société, ne resterait pas sur la touche si elle voyait la crypto devenir un instrument de paiement traditionnel: "Nous voulons être au centre de tous les flux de paiement dans le monde", a déclaré Kelly .

Si Visa n’a pas encore embarqué dans le train de la crypto, d’autres sociétés, telles que celle basée à Hong Kong, Crypto.com, a annoncé avoir émis des cartes Visa cryptos pré-payées pour le grand public. Selon le site Crypto.com, les cartes Visa sont déjà disponibles pour les résidents de Singapour et la société se prépare à étendre la distribution à d’autres pays.

Les anciens cadres de Visa semblent toutefois être plus enthousiastes à propos des cryptos que son PDG actuel. En mai dernier, la banque russo-britannique de crypto-monnaies Crypterium a annoncé avoir nommé PDG Marc O’Brien l’ancien président de Visa au Royaume-Unis et en Irelande.

Dans une déclaration aux médias donnée à l'époque, O’Brien avait déclaré: “Je crois fermement que la cryptomonnaie est sur le point de devenir mainstream et que nous pouvons être des pionniers".
______
Regardez le passage de CNBC où Al Kelly parle de cryptos:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles