Accueil ActualitésActualités Altcoin

Une attaque Ripple XRP vise à nouveau des exchanges

Par Fredrik Vold
Une attaque Ripple XRP vise à nouveau des exchanges 101
Source: iStock/zefart

Des échanges de cryptomonnaie non identifiés ont été la cible d’une attaque de type “paiement partiel XRP” a récemment annoncé l’échange Beaxy, confirmant qu’ils faisaient partie des victimes.

La compagnie a déclaré via Twitter, qu’elle avait “appliqué un correctif” et annulé “les transactions concernées sur la bourse au moment où elles ont été identifiées”.

Beaxy affirme qu'elle "créditera les fonds détournés" et que cela "prendra un peu de temps." Entre-temps, "l'échange sera ouvert, mais les activités seront gelées", indique le tweet.

Selon l'entreprise, elle a pu “identifier les participants” de l’attaque et va “poursuivre en justice” ces individus.

Aucun détail supplémentaire n’a été fourni. Beaxy a répondu à Cryptonews.com qu’elle "sera prochainement mise en contact à mesure que les informations deviennent disponibles".

L'attaque de paiement partiel XRP est un problème connu. Dans le passé, il y eu plusieurs cas sur des échanges qui en ont souffert.

Selon XRPL.org, un site Web dédié aux développeurs de XRP Ledger, l’attaque peut être obtenu en "réduisant le montant de XRP reçu au lieu d'augmenter le montant envoyé". Cela peut être utilisé pour "exploiter les intégrations natives avec le XRP Ledger pour voler de l'argent des échanges".

L’un des cas les plus récents aurait été celui d’un crypto-échange taïwanais, BitoPro, qui aurait subi une perte de 7 millions de XRP en raison de cette attaque.

Beaxy est géré par Beaxy Digital, Ltd., société enregistrée dans la juridiction offshore de Saint-Kitts-et-Nevis. La bourse a récemment ouvert ses portes après une ICO qui a duré jusqu'en septembre 2018. Elle a également émis un jeton sur la blockchain Ethereum, appelée BXY.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles