BlackRock et Bitwise amendent leurs demandes d’ETF Bitcoin au comptant à quelques minutes d’intervalle

Charles Ledoux
| 2 min read

Après Grayscale, c’est au tour des deux autres géants BlackRock et Bitwise de relancer leurs demandes d’ETF Bitcoin au comptant.

BlackRock et Bitwise mettent à jour leurs demandes d’ETF Bitcoin auprès de la SEC


Le géant Blackrock a annoncé avoir renouvelé sa demande d’ETF Bitcoin au comptant auprès de la SEC. Dans leur dépôts S-1, déposé ce lundi 4 novembre, BlackRock a donc mis à jour sa demande qui avait été initialement refusée par les régulateurs américains. Dans le même temps, Bitwise a initié une demande similaire, augmentant ainsi le nombre de dossiers à gérer pour la SEC.

Si l’industrie tout entière attend patiemment l’approbation de la SEC, elles ont 90% de chance d’être approuvées avant janvier, selon des experts. Comme le souligne James Seyffart, ces nouvelles demandes prouvent que le dialogue est engagé entre les deux parties. Selon lui, cela dénote de “nombreuses discussions” et de « beaucoup d’ heures » passées entre la SEC et les demandeurs.

Le premier ETF Bitcoin au comptant en très bonne voie ? 


D’après Seyffart, la “roue tourne” encore et les deux parties travaillent dur pour sceller cette affaire. Par ailleurs, l’expert en ETF, Éric Balchunas, met en lumière le fait que BlackRock aurait commencé à préparer l’ETF en octobre dernier. 

En effet, BlackRock a annoncé un seed funding de plus de 100k dollars dans le dépôt. Le 27 octobre dernier, des investisseurs auraient acheté 4000 actions de 25 dollars chacunes. En conséquence de ce sentiment optimiste, le bitcoin est remonté au-dessus des 40000 dollars. 

Par ailleurs, dans son dépôt, BlackRock confirme la présence d’un processus de KYC et d’une surveillance accrue du marché.

“Le commanditaire et la fiducie n’interagiront qu’avec des fournisseurs de services tiers connus à l’égard desquels le commanditaire ou ses affiliés ont engagé un processus de diligence raisonnable pour assurer un processus de KYC complet, comme les participants autorisés, les responsables de marché, le premier courtier et le gardien des Bitcoin” 

Pour finir, le nouveau dépôt de BlackRock comprenait également une partie sur la conformité vérifiée par PricewaterhouseCoopers.

“La plateforme est conforme à la loi et à la réglementation applicables, y compris, mais sans s’y limiter, les réglementations sur les marchés des capitaux, les réglementations sur la transmission de l’argent, les règlements sur la garde de l’argent des clients, les règlements sur la KYC et les règlements sur la lutte contre le blanchiment d’argent.”ont-ils écrit.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :