Accueil ActualitésActualités Blockchain

Carrefour rejoint Food Trust, le réseau blockchain du géant IBM

Carrefour rejoint Food Trust, le réseau blockchain du géant IBM 0001

Photo: Groupe Carrefour

C’est la rencontre de deux géants. IBM d’un côté, qui vient d’annoncer le lancement de son réseau blockchain Food Trust et de l’autre le groupe français Carrefour, un des leaders mondiaux de la distribution.

IBM a en effet décidé d’élargir son réseau de chaîne de distribution alimentaire, IBM Food Trust qui est désormais disponible dans le monde entier après 18 mois de tests, durant lesquels des millions de produits alimentaires individuels ont été tracés par les distributeurs et les fournisseurs.

Le groupe français Carrefour (12 000 magasins dans 33 pays) a annoncé qu'il utiliserait ce réseau blockchain IBM Food Trust dans ses magasins pour “renforcer la confiance des consommateurs dans un certain nombre de produits de la marque Carrefour”. Conformément au programme Act for Food du distributeur, la solution devrait être étendue à toutes les marques Carrefour dans le monde entier d’ici 2022.

« Être un membre fondateur de la plateforme IBM Food Trust est une formidable opportunité pour Carrefour d’accélérer et d’élargir l’intégration de la technologie blockchain à nos produits afin de fournir à nos clients une traçabilité sûre et incontestable, a déclaré Laurent Vallée, Secrétaire Général de Carrefour ».

L’utilisation de la blockchain pour sécuriser les transactions permet de retracer les aliments rapidement jusqu’à leur provenance en quelques secondes au lieu de plusieurs jours ou semaines. Contrairement aux bases de données traditionnelles, les attributs de la blockchain et la possibilité de maîtriser les permissions de chaque donnée permettent aux membres du réseau d'obtenir un nouveau niveau de confiance dans l'information.

« La valeur actuelle de la confiance réside dans la transparence et elle est obtenue dans le domaine de la sécurité alimentaire lorsque la responsabilité est partagée, a souligné Bridget van Kralingen, senior vice president, IBM Global Industries, Clients, Platforms and Blockchain. Cette approche collaborative est la manière dont les membres d'IBM Food Trust ont démontré que la blockchain pouvait renforcer la transparence et apporter des améliorations significatives à la traçabilité alimentaire. En fin de compte, cela procure des avantages économiques aux participants et un produit meilleur et plus sûr aux consommateurs ».

IBM Food Trust fonctionne sur IBM Cloud. Le fondement de la technologie sous-jacente repose sur Hyperledger Fabric, un framework open source blockchain hébergé et animé par la fondation Linux. Par ailleurs, le réseau est nativement compatible avec la norme GS1 utilisée par la plupart des acteurs de l’agro-alimentaire, distributeurs comme industriels, afin d'assurer l’interopérabilité des systèmes de traçabilité.

Source: IBM Blockchain

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles