L’ancien directeur des revenus de Celsius plaide coupable et accepte de coopérer : voici ce que vous devez savoir

Thomas Julia
| 3 min read

C’est un rebondissement de taille que vient de connaître “l’affaire” Celsius, du nom de la société de prêt de cryptos tombée en faillite en 2022, gelant au passage 30 milliards de dollars d’avoirs placés par des clients sur la plateforme. La justice américaine a lancé des poursuites contre Alex Mashinsky, le soupçonnant d’avoir orchestré une vaste fraude, trompant ainsi les clients de Celsius pendant de nombreuses années. Avec pour conséquence sa mise derrière les barreaux en juillet et le gel de tous ses biens. Alors que ce dernier a toujours clamé son innocence, voilà que son ancien CRO (Chief Revenue Officer) vient de conclure un accord de plaider coupable avec les autorités… 

Des suspicions de fraude généralisée 

Roni Cohen-Pavon, 36 ans, a plaidé coupable sur 4 accusations criminelles, selon des documents publiés jeudi sur X (anciennement Twitter). Pour rappel, lui et Mashinsky sont accusés de manipulation de marché et de fraude électronique, spécifiquement liées au gonflement artificiel de la valeur du jeton CEL et à la vente de leurs avoirs personnels juste avant l’effondrement de Celsius Network en juillet 2022. Cohen-Pavon encourt une peine maximale combinée d’emprisonnement de 65 ans.

Le bureau du procureur américain du district sud de New York a accepté le plaidoyer de culpabilité de Cohen-Pavon. Le procureur américain a également conclu un accord avec Cohen-Pavon pour que ce dernier coopère dans l’affaire contre Mashinsky. Il s’est donc engagé à aider les autorités dans leur enquête. L’accord stipule “qu’aucun témoignage ou autre information fournie par l’accusé ne sera utilisé contre lui dans le cadre de poursuites fiscales pénales”. Le système du repenti, inventé aux USA pour lutter contre le crime organisé. En échange de sa collaboration, un accusé voit la justice clémente à son égard. C’est une très mauvaise nouvelle pour Alex Mashinsky, autour duquel l’étau se resserre et qui ne devrait pas sortir de prison de sitôt. 

Malgré sa coopération, Cohen-Pavon risque très gros 

Roni Cohen-Pavon sera fixé sur sa peine le 11 décembre 2024. Les procureurs devraient recommander au juge de prendre en compte l’assistance de Cohen-Pavon, ce qui devrait normalement adoucir sa sentence. D’ici là, il pourra demeurer en liberté moyennant une caution de 500 000 dollars. Il faut dire que Cohen-Pavon aurait perçu, au total, environ 3,6 millions de dollars de paiements de la part de Celsius. En tant que citoyen israelien, il pourra voyager en toute liberté entre les USA et son pays. Dernier point de l’accord, Cohen-Pavon devra effectuer une restitution d’un montant qui sera précisé par le tribunal.

Pour l’instant, ni les avocats de Cohen-Pavon ni le porte-parole du bureau du procureur américain de Manhattan n’ont fait de commentaires. Il faut rappeler que 2022 a été une année noire pour le monde des cryptos, et plus particulièrement pour les sociétés opérant des prêts. Car outre Celsius, des sociétés comme BlockFi ou Genesis ont également dû mettre la clé sous la porte. 

Sources: Decrypt, Reuters, Cryptopotato