Les traders affluent vers les exchanges centralisés en plein rallye du bitcoin

| 2 min read

Récemment, les traders ont récemment délaissé les plateformes d’échange décentralisées au profit de leurs homologues centralisées. Cette migration est survenue dans le contexte d’un rallye haussier du Bitcoin ayant suscité un regain d’intérêt pour les grandes cryptomonnaies.

L’essor et le déclin des échanges décentralisés 

En mai dernier, les échanges décentralisés, ou DEX, ont connu un essor sans précédent. Les traders se sont rués sur ces plateformes, attirés par la spéculation sur les “memecoins”, ces cryptomonnaies dont la valeur est souvent plus liée à leur popularité sur les réseaux sociaux qu’à leur utilité réelle. À titre d’exemple, le volume de trading du memecoin Pepe sur les DEX basés sur Ethereum a dépassé les 600 millions de dollars le 5 mai.

Cependant, cette tendance a commencé à s’inverser entre mai et juin. Les volumes mensuels sur les DEX par rapport à leurs homologues centralisés ont connu une baisse significative, passant de 22% à 16,8%. En juillet, cette proportion a encore diminué, tombant à un peu moins de 14%.

Le rôle du rallye Bitcoin et des fonds négociés en bourse (ETF) 

Le 15 juin, BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a déposé une demande pour un fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin au comptant. Cette annonce a déclenché un regain d’intérêt pour les grandes cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum. Depuis le dépôt de BlackRock, le Bitcoin a augmenté de plus de 20%.

Cette augmentation des volumes de trading serait à priori dû à la participation des institutionnels. En effet, suite au dépôt de Blackrock, nous avons pu constater l’arrivée de Fidelity, Ecovest, WisdomTree, Bitwise… la masse financière des géants de la gestion d’actifs ayant déposé une demande d’ETF représente 27 trillions de dollars (27 000 milliards).

Le paysage des échanges de cryptomonnaies a connu des changements significatifs ces derniers mois. L’essor initial des DEX a été suivi d’un retour en force des échanges centralisés, stimulé par le rallye Bitcoin et l’intérêt croissant des institutions pour ce marché. Alors que l’avenir reste incertain, une chose est claire : les dynamiques du marché des cryptomonnaies continueront d’évoluer en fonction des tendances macroéconomiques et de l’intérêt des investisseurs institutionnels.

Source : Data