11 juil. 2022 · 6 min read

La cryptomonnaie expliquée à un enfant de cinq ans (ELI5)

Note de la rédaction: Cette série d'articles "ELI5" est destinée aux débutants qui débarquent dans l'univers des cryptomonnaies, de la DeFi, des NFT et du Web3 avec plein de questions en tête. ELI5 fait référence au célèbre acronyme anglophone qui signifie "Explique-moi comme si j'avais cinq ans". Le but n'est pas d'infantiliser le lecteur, mais simplement de lui donner des clés de compréhension afin que le vocabulaire compliqué de la cryptosphère au sens large devienne comme par magie, un jeu d'enfant! 

La cryptomonnaie est un terme qui est très en vogue ces derniers temps. Cependant, il n’est pas toujours facile pour un néophyte de comprendre de quoi il s’agit. Le grand public arrive bien souvent à associer le Bitcoin avec le terme cryptomonnaie, mais c’est généralement la seule chose qu’il connaît.

Dans cette publication, nous allons tenter de vous expliquer le plus simplement possible ce qu’est une cryptomonnaie. Cela vous permettra ainsi de mieux cerner cet univers assez particulier.

Photo: Adobe Stock

Cryptos, actifs numériques, devises virtuelles, etc. Kézako ?

Lorsque vous consultez des sites spécialisés, vous remarquerez que le terme cryptomonnaie n’est pas le seul qui est utilisé. En réalité, il est possible d’utiliser de nombreuses appellations différentes pour parler du même sujet.

Selon les sources que vous allez consulter, vous pourrez entendre parler de crypto-actifs (des fois sans le tiret), de devises numériques, de cryptos, de monnaies virtuelles, d’actifs numériques, de devises virtuelles et bien d’autres termes qui sont souvent utilisés pour parler des cryptomonnaies.

Même si tous ces termes ne sont pas forcément des synonymes exacts et que certains ne sont pas les plus appropriés, il arrivera qu’ils soient pourtant utilisés comme tels par de nombreux auteurs. Il faudra donc que vous appreniez à composer avec cet état de fait.

Peut-on considérer les cryptos comme une vraie monnaie ?

En réalité, les cryptomonnaies ne possèdent pas vraiment les caractéristiques d’une monnaie traditionnelle. Pour faire simple, le gros reproche que l’on fait à cette nouvelle classe d’actif est sa grande volatilité. Il n’est en effet pas rare que la valeur unitaire d’un crypto-actif soit multipliée ou divisée par 2 en quelques jours.

A cause de cela, de nombreuses personnes qui évoluent dans cette industrie préfèrent plutôt utiliser une appellation qui ne fait pas référence au terme de « monnaie ». Cela évite ainsi de créer la confusion et que des détracteurs critiquent cette nouvelle classe d’actifs à cause de cette référence.

Toutefois, certains individus considèrent que les cryptos peuvent être utilisées comme de la monnaie. Par exemple, il est possible de recevoir son salaire en Bitcoin, de transférer de l’argent sous forme de cryptos à des amis ou de payer certains services avec des actifs numériques.

Quelle est la différence entre un coin et un token ?

Au fil de vos lectures, vous remarquerez sans doute que l’on parle parfois de coin ou de token pour désigner une cryptomonnaie. Même si cela ne change rien lorsque vous investissez, il est néanmoins intéressant de comprendre les différences fondamentales entre ces deux types de cryptos.

Pour simplifier, un coin est une cryptomonnaie qui possède sa propre blockchain. Il est possible de créer de nouveaux coins via un processus de minage ou un autre type de consensus. Un token utilise par contre la blockchain d’une autre cryptomonnaie pour fonctionner, comme le réseau Ethereum et les tokens ERC-20. Tous les tokens sont généralement émis dès leur création, même si parfois certains ne sont pas immédiatement en circulation.

Photo: Adobe Stock

Néanmoins, la plupart des sites spécialisés font régulièrement l’erreur de confondre ces deux termes. Ainsi, ils utilisent très souvent coin et token comme étant deux synonymes. Il faut donc que vous en soyez conscient lors de vos lectures.

Qu’est-ce qu’un security token et un utility token ?

Les différents tokens peuvent être également classés en deux grosses catégories. Ceux qui sont dits « security » et ceux qui sont dits « utility ». On utilise le terme token, mais cela regroupe aussi des coins dans ces catégories, comme le Bitcoin ou l’Ethereum.

Encore une fois, pour simplifier les choses, un utility token est une cryptomonnaie qui possède au moins une utilité. Par exemple, il peut s’agir d’un token qui offre des réductions sur les frais de transaction d’un exchange ou bien qui permet d’avoir accès à des services supplémentaires.

Un security token doit par contre être considéré comme un titre financier, comme le serait une action par exemple. C’est en tout cas comme ça que le conçoit le gendarme boursier américain, la SEC. En outre, le fait qu’une cryptomonnaie soit un security ou un utility peut aussi varier selon le pays. Les USA peuvent par exemple décider qu’une cryptomonnaie est un security, tandis que la France peut estimer qu’il s’agit d’un utility.

La cryptomonnaie : ce qu’il faut retenir

Le terme cryptomonnaie se réfère à des projets qui évoluent dans l’univers blockchain. Généralement, on peut retrouver la liste des différentes cryptos sur des sites comme CoinMarketCap ou CoinGecko.

Les différentes cryptos sur CoinMarketCap

A proprement parler, on ne peut pas vraiment parler de monnaie si on se base sur des définitions traditionnelles. A la place, il faut plutôt classer les cryptos comme étant une nouvelle classe d’actifs qui tend à se faire accepter petit à petit par les milieux économiques.

Les cryptomonnaies peuvent être de type coin ou de type token selon leurs caractéristiques techniques. De plus, chaque actif numérique peut être considéré comme étant un utility ou bien un security, même si parfois des pays ont une qualification juridique différente pour une cryptomonnaie donnée.

Lisez les autres articles de notre série spéciale débutants:
Le Bitcoin (BTC) expliqué à un enfant de cinq ans (ELI5)
La blockchain expliquée à un enfant de cinq ans

Découvrir plus de termes du vocabulaire crypto

Ce texte n'est pas un conseil à l'investissement. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.