Selon un ancien procureur, Sam Bankman-Fried sera probablement condamné à 25 ans de prison

Siméon Allegaert
| 3 min read

Alors que le marché crypto continue de profiter d’un rallye orienté vers le nord sur la période actuelle, les dernières semaines ont été rythmées par le procès du célèbre Sam Bankman-Fried. D’après les informations communiquées par un ancien procureur de la section des fraudes sur les valeurs mobilières et les matières premières du ministère de la Justice des États-Unis, le fondateur de la plateforme FTX pourrait être condamné à 25 ans de prison. Décryptage des implications de cette affaire au cours de cet article.

Selon un ancien procureur, Sam Bankman-Fried sera probablement condamné à 25 ans de prison


Selon les commentaires de Renato Mariotti, un ancien procureur du ministère américain de la Justice, Sam Bankman-Fried va très probablement passer entre 20 et 25 ans derrière les barreaux. Il s’agit d’une peine relativement légère en comparaison avec la sanction maximale encourue par SBF. Cette dernière étant fixée à près de 115 ans en raison du fonctionnement du système de justice pénale des États-Unis.

Renato Mariotti a néanmoins laissé sous-entendre que deux décennies de prison constituaient une peine sévère pour un crime lié au domaine de la finance. En outre, il a souligné que Sam Bankman-Fried avait paritipé à une fraude immense par l’intermédiaire de la plateforme FTX et qu’il aurait même été contraint à mentir lors de son procès afin de se couvrir.

Renato Mariotti a égament ajouté que le juge Lewis Kaplan aura probablement plus de sympathie pour les victimes que pour Sam Bankman-Fried lorsqu’il s’agira d’imposer une peine de prison. Dans le cadre d’une déclaration accordée au média CNBC, l’ancien procureur du ministère américain de la Justice a déclaré :

« Les lignes directrices fédérales en matière de condamnation seront probablement très élevées, mais dans cette affaire il s’agit uniquement de recommandations. Le juge est tenu de prendre en compte toutes les circonstances entourant les actions frauduleuses commises par Sam Bankman-Fried. »

Dans le même temps, un autre expert juridique a estimé que Sam Bankman-Fried pourrait se voir infliger une peine judiciaire beaucoup plus lourde. Yesha Yadav, professeur de droit et doyen associé de l’université Vanderbilt, a déclaré que la peine de SBF pourrait être bien plus proche de la peine maximale de 110 ans.

Yesha Yadav a fait état de nombreux facteurs qui pourraient éventuellement allonger la peine de l’ancien dirigeant de FTX. Il est notamment question du nombre de clients lésés ainsi que de l’ampleur financière de la fraude. Cette dernière étant si massive que certains analystes et observateurs comparent SBF avec Bernard Madoff.

Le jeudi 2 novembre, un jury de 12 personnes a reconnu Sam Bankman-Fried coupable de sept chefs d’accusation liés à l’effondrement de la plateforme de trading crypto FTX, à savoir de fraude électronique, de complot en vue de commettre une fraude électronique et de complot en vue de commettre des fraudes financières. À noter que Sam Bankman-Fried risque également d’être jugé une deuxième fois pour des accusations liées au financement de campagnes électorales aux États-Unis et à la corruption de fonctionnaires chinois, ce qui pourrait prolonger sa peine.


Source : Dailyhodl


Sur le même sujet :