. 2 min read

UBS se lance dans la tokenisation d’actifs financiers sur Ethereum

La tendance à la tokenisation continue de prendre de l’ampleur. Le 2 octobre, UBS Asset Management, la division de gestion d’actifs de la plus grande holding financière de Suisse, a annoncé le lancement de son premier projet pilote en direct d’un fonds tokenisé de société à capital variable (VCC). Ce pilote sera exécuté dans le cadre du projet Guardian, une initiative pilotée par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) en collaboration avec le secteur financier, qui vise à développer des applications concrètes de tokenisation d’actifs financiers et de DeFi dans un cadre légal. Explications.

Le projet pilote, une étape clé dans la compréhension de la tokenisation des fonds


Ce projet pilote permet à UBS Asset Management de tester diverses activités de fonds en chaîne, comme les souscriptions et les rachats, a annoncé la société. La firme suisse a utilisé son service interne de tokenisation, UBS Tokenize, pour lancer le projet pilote du fonds. UBS Tokenize se présente sous la forme d’un contrat intelligent sur Ethereum et permet à la société de faciliter les souscriptions et les rachats de fonds. Dernier point, Le fonds est structuré comme une société à capital variable (VCC), qui est une nouvelle forme d’entité juridique pour tous les types de fonds d’investissement à Singapour.

“Il s’agit d’une étape clé dans la compréhension de la tokenisation des fonds, en s’appuyant sur l’expertise d’UBS en matière de tokenisation d’obligations et de produits structurés”, a déclaré Thomas Kaegi, responsable UBS Asset Management à Singapour et en Asie du Sud-Est, dans un communiqué. “Grâce à cette initiative exploratoire, nous travaillerons à la fois avec des institutions financières traditionnelles et des fournisseurs de technologies financières pour aider à comprendre comment améliorer la liquidité du marché et l’accès au marché pour les clients.”

UBS, à l’avant-garde de l’utilisation de la technologie blockchain


Après le lancement des premières transactions, UBS Asset Management cherchera à exécuter d’autres cas d’utilisation pilotes en travaillant avec un ensemble plus large de partenaires et en explorant diverses stratégies d’investissement, a indiqué la société. Ce projet fait également partie de la stratégie technologique mondiale de registre distribué du groupe, qui se concentre sur l’utilisation de blockchains privées et publiques pour améliorer la distribution et l’émission de fonds.

La tokenisation, qui permet de mettre en chaîne des actifs hors chaîne ou du monde réel, gagne en popularité. Elle permet notamment le suivi, le trading, la programmabilité et la gestion de ces actifs. Ce mois-ci, Polygon s’est associé au plus gros groupe financier de Corée du Sud, Mirae Asset Securities, pour développer un réseau d’actifs tokenisés.

UBS, groupe financier traditionnel par excellence, est décidément à l’avant-garde de l’utilisation de la technologie blockchain. Pour rappel, en novembre 2022, le groupe a lancé la première obligation numérique au monde cotée en bourse et réglée à la fois sur des bourses basées sur la blockchain et sur des bourses traditionnelles. En décembre 2022, la société a émis un billet à taux fixe tokenisé de 50 millions de dollars et, en juin 2023, a émis 200 millions de yuans de billets structurés entièrement numériques pour un émetteur tiers.

Sources: Theblock, Decrypt, Cointelegraph