18 janv. 2021 · 7 min read

XRP: le parcours du combattant d'une cryptomonnaie

Depuis sa création par Ripple Labs en 2012, XRP est un des altcoins les plus controversés du marché. Présenté comme la cryptomonnaie des banques, XRP est souvent dénigré par la communauté crypto pour avoir détourné la technologie blockchain au profit du système bancaire traditionnel. Dès le départ, l’équipe de Ripple affiche sa différence en développant une offre de produits conçue pour les banques et les institutions financières. Avec l’annonce de son procès par la SEC le 22 décembre 2020, la capitalisation de marché du token a diminué de près de 90% : selon Joshua Frank de The TIE, il s’agirait du troisième effondrement le plus important de l’histoire de la finance, après Lehman Brothers et Washington Mutual.

Photo : Adobe

Infrastructure de XRP

XRP est le jeton natif de XRP Ledger, une technologie blockchain décentralisée et open source qui fournit des informations sur l’état du réseau à tous les participants. Pour vérifier les transactions, Ripple n’utilise aucun des protocoles de consensus habituels (preuve de travail, preuve d’enjeu…) mais a créé son propre algorithme breveté appelée « Ripple Protocol Consensus Algorithm » (RPCA). Ripple dispose d’une liste de validateurs par défaut appelés « Unique Node List » (UNL) dont la moitié appartient à la firme. Le modèle de Ripple nécessite un certain degré de confiance puisqu’aucune rémunération n’est prévue pour faire fonctionner le réseau. Les tokens XRP ont été pré-minés avant le lancement et ne sont que de simples supports d’échange, même si certains utilisent XRP comme moyen de paiement. L’offre totale de tokens XRP est de 100 milliards, dont environ 45 milliards seraient en circulation et 55 milliards seraient stockés en « escrow ».

Potentialités de XRP

Ce n’est pas par hasard que XRP est parvenue à devenir la 3ème cryptomonnaie du marché. Les débats idéologiques n’enlèvent rien à la qualité de son architecture et son efficacité. Ripple est une alternative viable au système Swift, considéré comme fragmenté, lent et coûteux. Il est d’ailleurs intéressant de noter que Swift est un des partenaires de Ripple. La firme a développé des solutions de transferts d’argent transfrontaliers à travers plusieurs produits dont les plus importants sont RippleNet et On Demand Liquidity (ODL).

RippleNet est un réseau de fournisseurs de paiements comprenant des banques et des entreprises de services financiers permettant d’effectuer des transferts rapides et abordables : il permettrait d’effectuer 1500 transactions par seconde (contre 3 à 6 pour Bitcoin) et de compléter une transaction en 3 à 4 secondes (contre 500 secondes pour Bitcoin). ODL, le service de liquidité à la demande, permet aux clients d’utiliser XRP comme pont entre deux devises et éviter le pré-financement des comptes récepteurs. En plus de Swift, Ripple dispose d’une centaine de partenariats avec plusieurs banques centrales, des banques commerciales et des institutions financières.

Controverses autour du XRP

Compte tenu des exhortations de Ripple à la mise en place d’un cadre réglementaire claire autour des cryptomonnaies, il est assez ironique que la compagnie fasse l’objet d’un procès au motif d’une transgression des règles de la SEC sur les valeurs mobilières. La SEC accuse Ripple d’avoir conduit une vente de titres non-enregistrés depuis 2013. Cette nouvelle a conduit au delisting de XRP sur plusieurs plateformes, parmi lesquelles Binance US et Coinbase.

Ripple semble avoir tenté de régler le litige à l’amiable, une stratégie similaire à Block.one qui avait réussi à échapper aux griffes de la SEC après avoir payé une amende de 24 millions de dollars. Malheureusement, il semble que ces pourparlers n’aient pas abouti. Entre-temps, plusieurs institutionnels et partenaires de Ripple ont entrepris de prendre leurs distances avec la compagnie.

Précédemment, Ripple avait déjà eu des démêlés avec la justice lorsqu’elle avait été engagée dans un procès avec l’un de ses co-fondateurs, Jed McCaleb. Ce dernier procède à intervalles réguliers à la vente de ses XRP, ce qui cause l’inquiétude de la communauté sur le prix du jeton. L’utilisateur de Twitter connu sous le nom de Whale Alert avait déclaré,

Que vous croyiez ou non au potentiel des blockchains comme Ripple, la puissance économique et l’impact des baleines (whales) comme Jed McCaleb ne peut pas être ignoré...

De son côté, McCaleb, qui est désormais CTO de Stellar, affirme que ses décisions d’investissement ne sont pas effectuées dans le but d’impacter négativement d’autres firmes de l’industrie crypto.

Perspectives d’avenir

L’issue de ce procès sera le point focal de Ripple mais celui-ci peut prendre des années avant sa résolution. Pour le moment, XRP continue de perdre de sa valeur : après avoir été la troisième cryptomonnaie du marché en termes de capitalisation boursière, XRP occupe désormais la cinquième place, derrière l’USDT et Polkadot.

Garlinghouse et son équipe s’efforcent de rassurer leurs actionnaires et leurs investisseurs sur la situation du XRP, en intervenant sur les réseaux sociaux, comme lors de ce fil de discussion en 10 points sur Twitter.

Au cours d'une interview avec Anthony Pompliano, Garlinghouse avait affirmé que si le token était reconnu comme valeur mobilière, l’impact sur Ripple serait minimal. Il a déclaré,

Une grande partie de ce que Ripple fait aujourd’hui aux Etats-Unis, nous pourrions continuer à le faire sans problème… Toutefois, toute personne qui achète ou vend du XRP aux Etats-Unis devrait obtenir une licence de courtier en valeurs mobilières.

Le Financial Services Agency du Japon et la Financial Conduct Authority du Royaume Uni ont tous deux pris position en faveur de XRP. Le CEO a d’ailleurs discuté de la possibilité que la société transfère ses activités vers ces juridictions où les réglementation sur les cryptomonnaies sont plus claires et plus favorables. Mais il soutient qu’il serait dans l’intérêt des Etats-Unis de maintenir son entreprise sur place.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________