Jito, le principal validateur MEV sur Solana, lance son token de gouvernance et annonce un airdrop

Yann-Olivier Bricombert
| 2 min read

Le principal réseau de liquid staking et client validateur sur la blockchain Solana a également annoncé que 10% des jetons JTO seraient distribués à la communauté par le biais d’un airdrop.

Un jeton JTO pour “formaliser la gouvernance”


Jito Labs est l’entité qui construit l’infrastructure qui permet de limiter les impacts négatifs de la Valeur extractible maximale (MEV) sur Solana. La MEV représente quant à elle la valeur maximale qui peut être extraite de la production d’un bloc, au-delà de la récompense standard du bloc et des frais de gaz, en incluant, en excluant ou en modifiant l’ordre des transactions au sein d’un bloc.

“Le jeton JTO permettra aux membres de notre communauté d’avoir un impact direct sur la prise de décision et l’orientation du réseau Jito”, explique l’organisation dans un article de blog publié le 27 novembre. Avec une valeur bloquée de 6,8 millions de jetons SOL (environ 372 millions de dollars à l’heure actuelle) sur la blockchain, le réseau de validateurs MEV Jito pèse à lui seul 41% du réseau en valeur stakée (163 millions de SOL) sur Solana, ce qui en fait un acteur qui a une certaine “influence”, comme il le reconnaît lui-même, indiquant qu’il était temps de “formaliser sa gouvernance”.

Les détenteurs du futur jeton JTO pourront entre autres déterminer les frais de la pool de staking JitoSOL, contrôler les paramètres du programme StakeNet, et contribuer à diverses améliorations du protocole. Un total de 1 milliard de jetons JTO ont été créés. Au départ, 115 millions de jetons JTO seront en circulation. Environ 34 % des jetons sont destinés à la croissance de la communauté, 25 % au développement de l’écosystème, 24,5 % aux contributeurs principaux et 16 % aux investisseurs.

10% des tokens distribués en airdrop


La fondation Jito a également indiqué que 10% des tokens (100 millions de JTO) seraient distribués à la communauté des membres, “en guise de reconnaissance de leur contribution au démarrage du réseau et pour s’assurer qu’ils puissent participer à la gouvernance dès le premier jour”. Les détails de l’airdrop seront communiqués ultérieurement, la firme basée sur les îles Caymans ayant juste précisé qu’une photographie a été prise le 25 novembre pour déterminer l’activité des utilisateurs avant cette date. Les plus précoces seront récompensés, comme souvent avec les airdrops.

Jito Labs compte parmi ses investisseurs Solana Ventures et le co-fondateur de Solana, “Toly” Yakovenko. Lors de la conférence Solana Breakpoint à Amasterdam, le mois dernier, la fondation Solana avait rappelé que la blockchain entendait passer d’un modèle avec un seul et unique client validateur (Solana Labs) à quatre, relativement rapidement. Le validateur Firedancer avait annoncé le lancement de son testnet, qui pourrait déboucher sur un réseau principal en 2024.


Sur le même sujet :