Accueil ActualitésActualités Altcoin

Le PDG de Twitter s’en prend à la Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Par Tim Alper
Le PDG de Twitter s’en prend à la Libra, la cryptomonnaie de Facebook 101
Jack Dorsey. Source: capture d'écran

Jack Dorsey, PDG de Twitter, s’en est pris à Facebook et à sa plateforme de cryptomonnaie Libra.

Dorsey a pris la parole lors d'un événement Twitter à New York et a été interrogé sur la possibilité que Twitter rejoigne l'Association Libra en présence de représentants de Facebook.

Selon un tweet de la journaliste de CNN Kerry Flynn, le boss de Twitter a répondu,

“Non, oh que non. Il n’y avait absolument pas besoin d’avoir recours à une cryptomonnaie avec Libra pour faire ce qu’ils veulent faire. Ils se servent juste de ce terme. C’est complètement faux. C’est un abus de langage. Je ne sais pas si c’est un gimmick, mais la cryptomonnaie n’était pas nécessaire pour que cela fonctionne.”

Le PDG est un partisan bien connu du Bitcoin, mais les sceptiques peuvent se demander si les commentaires de Dorsey pourraient avoir quelque chose à voir avec le fait de détourner l’attention des finances de Twitter.

Alors que les régulateurs exerçaient des pressions sur Facebook pour arrêter la Libra, plaidant la société pour ses problèmes liés au respect de la vie privée, Twitter s'est retrouvé dans un bourbier financier.

Les actions sur Twitter ont chuté de 21% jeudi après que la société eut déclaré à ses actionnaires que ses résultats du troisième trimestre avaient été affectés par des problèmes de produits et par des "vents contraires" en matière de publicité, ajoutant que plus de problèmes pourraient arriver en 2020.

Les régulateurs et les politiciens, entre-temps, ne relâcheront probablement pas leurs efforts pour pousser Facebook à abandonner Libra.

Maxine Waters, chef du Comité des services financiers du Congrès, a déclaré cette semaine:

"Il serait bénéfique pour tous si Facebook se concentrait sur ses nombreuses carences et échecs avant de poursuivre le projet Libra."

Lire aussi: Mark Zuckerberg se contredit dans son témoignage.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles