12 Sep 2022 · 3 min read

Un changement réglementaire au Japon pourrait-il donner un nouvel élan aux cryptomonnaies ?

La réglementation relative aux cryptomonnaies pourrait être amenée à changer, l'organe directeur du secteur s'apprêtant à réformer les lois relatives aux stablecoins et aux jetons d’investissement. Les banques fiduciaires pourraient également être habilitées à gérer les cryptomonnaies, comme c'est déjà le cas aux États-Unis.

Source: Jezael Melgoza/Unsplash

Selon le média japonais CoinPost, le Financial Services Agency (Agence des services financiers, le principal régulateur financier du pays) a publié une nouvelle série de recommandations en matière de politique d'administration financière. Le document mentionne à plusieurs reprises les questions liées à la cryptomonnaie.

Les nouvelles recommandations parlent de l’industrie crypto sur un ton beaucoup plus positif que ce n'était le cas précédemment. L'agence affirme qu'afin de contribuer à l'avènement d'une "société numérique", elle souhaite "promouvoir le développement d'un environnement" où "la monnaie numérique et les cryptomonnaies" peuvent prospérer "afin de stimuler le développement du Web3 et du métavers d'un point de vue financier."

L'agence envisage de classer les stablecoins en deux catégories légalement reconnues - à savoir les cryptomonnaies "semblables à une monnaie numérique" et les jetons "similaires à des crypto-actifs".

La première catégorie, écrit l'agence, ferait référence aux jetons émis par les banques et les entreprises connexes.

Par ailleurs, l'agence souhaite rationaliser le système que les organismes d'autorégulation utilisent pour sélectionner les jetons à coter sur les bourses cryptos et "développer un système" qui permette aux banques fiduciaires d'effectuer des opérations de conservation de cryptomonnaies.

L'agence a également souligné la nécessité de créer un "système de trading privé" pour les jetons d’investissement - de nombreuses entreprises japonaises étant désireuses de lancer des plateformes de trading pour ces jetons.

Ce changement de réglementation pourrait-il stimuler la croissance des cryptomonnaies au Japon ?

Ces changements interviennent alors que le gouvernement japonais s'oriente vers une position positive envers l’industrie crypto. Comme indiqué précédemment, le Premier ministre Fumio Kishida a évoqué en termes élogieux le Web3, le métavers et les jetons non fongibles (NFT), qui, selon lui, peuvent contribuer à stimuler l'économie japonaise.

M. Kishida a également fait part de son intention de réformer les lois régissant la manière dont les cryptomonnaies sont taxées au Japon, en particulier dans le cas des sociétés émettant des cryptomonnaies.

Les critiques ont affirmé qu'il y a actuellement une fuite des cerveaux (et des capitaux) dans le secteur crypto japonais, de nombreuses entreprises cherchant à se déplacer à l'étranger vers des nations moins étroitement réglementées. M. Kishida préférerait inverser cette tendance. Historiquement, le gouvernement a été actif dans le secteur de la technologie, qu'il a largement subventionné dans de nombreux cas.

Avec l'assouplissement des règles régissant la gamme de jetons cotés sur les bourses de cryptos, le décor pourrait bien être planté pour un renouveau du secteur crypto japonais.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: