Kraken obtient une nouvelle licence en Europe auprès du régulateur néerlandais

Charles Ledoux
| 3 min read

Europe-BCE-euro-numérique-régulationL’exchange Kraken a annoncé avoir obtenu un enregistrement VASP auprès de la Banque centrale néerlandaise pour s’étendre en Europe.

L’exchange Kraken obtient une licence pour opérer en Europe

L’exchange Kraken a informé avoir obtenu un enregistrement VASP auprès de la Banque centrale néerlandaise (DNB), ce 8 février dans un blog post.

Selon eux, cet enregistrement auprès des régulateurs leur permettra d’étendre leurs opérations en Europe.

Outre cet enregistrement aux Pays-Bas, l’exchange informe également avoir obtenu une licence dans plusieurs autres pays européens, dont l’Espagne, en Italie et en Irlande. De plus, ils déclarent vouloir obtenir ”des enregistrements sur d’autres marchés européens.”

« Avec l’ajout de l’enregistrement néerlandais VASP, notre stratégie de croissance européenne continue de s’accélérer. Nous voyons de nombreuses opportunités de présenter notre offre à la clientèle particulière et aux traders professionnels aux Pays-Bas et dans toute l’Europe. Que ce soit pour les investisseurs crypto existants ou pour les personnes cherchant à acheter de la crypto pour la première fois, Kraken est un premier choix avec une réponse très compétitive qui continue de se développer” déclare Brian Gahan, directeur général Europe de Kraken.

Pourquoi est-ce important pour Kraken et l’industrie ?

Kraken met en avant le fait que les Pays-Bas et l’Europe sont en pleine croissance en termes d’adoption et d’utilisation des cryptomonnaies.

C’est dans ce contexte qu’ils évoquent une expansion sur “ un marché stratégique important”.

En effet, les Pays-Bas sont parmi les pays qui utilisent le plus les actifs numériques, avec “environ 20 % des citoyens néerlandais possédant une cryptomonnaie.”

Par ailleurs, ils avaient également émis le souhait d’acquérir l’un des plus gros exchanges néerlandais en 2023, nommé BCM.

C’est dans un contexte important pour Kraken qu’ils s’installent dans une région et dans des pays majeurs en Europe.

Comme l’indique une étude de Binance, 73% des résidents européens seraient “optimistes quant à l’avenir des crypto-monnaies”.

“Avec l’Europe à l’avant-garde de la mise en œuvre d’un cadre réglementaire sûr et harmonisé pour l’industrie via MiCA, il est évident que la région prépare activement la voie pour l’adoption généralisée des actifs numériques.”avait déclaré le CMO de Binance, Rachel Conlan.

L’étude réalisée en France, en Italie, en Espagne et en Suède, a montré que plus de la moitié touchent de près ou de loin à la crypto, tandis que 24% déclarent que plus de la moitié de leur trading inclue de la cryptomonnaie.

“Avant la mise en œuvre prévue du cadre réglementaire de l’UE sur les marchés des cryptoactifs (MiCA), nous avons accéléré notre investissement dans la croissance à long terme de l’industrie de la crypto-monnaie dans la région. Le paysage européen est très fragmenté ; la hausse des coûts et la concurrence croissante devraient conduire à la consolidation.”Concluent-ils.

C’est donc un investissement à long-terme qui prouve que la réglementation européenne donne satisfaction aux plus grands acteurs de l’industrie crypto dans le monde.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :